Actualités - Troisième mandat

Soro revient à la charge depuis l’exil : « Comme si l’on n’avait pas vu le viol de la constitution ni la tête décapitée. Pis on veut nous imposer ce déni de la réalité. En ce qui me concerne il n’en sera pas question »


Publié le 24 Novembre 2020 à 13:25
Source: lecourrierquotidien.com
2339

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Guillaume Soro a invité ce 24 novembre 2020, l’Opposition ivoirienne de reprendre le combat face au président Alassane Ouattara.

« Nous devons continuer le combat pour la libération de notre pays! C’est le moment pour l’opposition ivoirienne de reprendre des forces et de repartir au combat! Tant que les motifs du combat existeront nous ne ferons que notre devoir: continuer la lutte » a lancé Guillaume Soro.

Avant d’ajouter, « l’hypocrisie veut qu’on vive tranquillement comme si l’on ne savait pas ce qui se passe en Côte d’Ivoire. Comme si l’on n’avait pas vu le viol de la constitution ni la tête décapitée. Pis on veut nous imposer ce déni de la réalité. En ce qui me concerne il n’en sera pas question ».


Rappelons que Guillaume Soro est désormais indésirable sur le sol français. Emmanuel Macron l’a clairement notifié dans l’interview qu’il a accordé à nos confrères de Jeune Afrique : « Il n’a pas à créer le désordre et sa présence n’est pas souhaitée, sur notre territoire, tant qu’il se comportera de cette manière », a dit le président français en référence à l’appel à l’insurrection en Côte d’Ivoire lancé le 4 novembre 2020 depuis la France par l’ancien Premier ministre ivoirien.

Mais les autorités françaises sont visiblement allées plus loin. Elles auraient demandé à l’ancien chef rebelle de quitter le sol français. Ce qu’il aurait fait.

Questions : que se passerait-il si Guillaume Soro venait à regagner la France ? Pourrait-il être arrêté ? Selon un document que YECLO s’est procuré, la justice ivoirienne a en tout cas transmis ce mercredi aux autorités françaises des mandats d’arrêts contre Guillaume Soro et trois de ses proches qui résideraient en France. Parmi eux, Moussa Touré, son directeur de communication et Abdoulaye Fofana, son aide de camp. 




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Parti en indépendant, Bédié drible tout le monde
Ange-Marie Yeo, proche de Soro, en liberté provisoire
Bédié reçoit KKB à la demande de Macky Sall : "Je ne ressens aucune offense, que chacun suive son chemin...
Côte d’Ivoire / Législatives 2021 : Retour de Laurent Gbagbo; Guerre ouverte contre Bédié ; Le comité...
Depuis Paris, Guillaume Soro inflige une claque à Hamed Bakayoko au tribunal de Paris

Autres articles