Actualités - Politique Nationale

Sylvain N'GUESSAN a tenu à répondre au critique face aux interrogations et suggestions sur ma volonté d’être candidat à la présidentielle de 2025


Publié le 14 Octobre 2021 à 15:31
Source: Autres Sources
202

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Suite à ma volonté d’être candidat à la présidentielle de 2025, vos critiques et suggestions ont porté sur 3 points principaux : le Sénat; le Conseil économique et social et les 14 Districts . Je voudrais apporter quelques éléments de réponses.

A-Le Sénat. Mon intention est de le supprimer. Son budget serait alloué aux Recherches et Développement qui occupent une place primordiale dans notre vision pour la Côte d’Ivoire. L’Objectif est de consacrer 2% de notre PIB aux R&D au lieu du 0,1 actuel. Il faudra donc l’accord des députés en vue de cette réforme constitutionnelle qui supprime le Sénat. D’ailleurs, j’en suis à me demander s’il ne faut pas une nouvelle constitution ; celle-ci demande tellement de modifications…

B-Le Conseil économique et social. Il deviendra la Maison de l’Ingénierie et de la Prospective (en remplacement du Bureau National de la Prospective et de la Veille Stratégique) avec un budget conséquent. La Maison de l’Ingénierie et de la Prospective recrutera les meilleurs en Prospective, Intelligence économique, Statistique, Economie, Droit, Sociologie, Géopolitique, Guerre économique …. qui voudront travailler pour l’administration. 

A partir de son siège, Divo, des études seront conduites dans les 108 départements de notre pays. Rattachée à la primature (tout comme le BNETD), elle définira les grandes orientations stratégiques de notre gouvernance quand le BNETD se chargera de leur opérationnalité. Divo deviendrait la capitale de la stratégie de notre pays.

C-Les 14 Districts. Nous en avons besoin. Peut-être que certains ajustements s’imposent au niveau du découpage et de leur fonctionnement. On ne peut passer son temps à démolir tout ce qu’on trouve. Cela fragilise nos institutions. Les concours de la fonction publique seront organisés dans les 14 districts. Plus besoin de quitter Madinani pour venir passer un concours à Abidjan.

Ces 14 districts seront dirigés par des préfets. Chaque district aura un "magistrat de district'' élu pour 7 ans et donc bénéficiant d’une réelle autonomie avec un budget conséquent. Abidjan, au regard de sa population en aurait 5. Cela donnera 18 magistrats qui vont juger les dossiers de ces districts en toute autonomie (j’y reviendrai).

A chaque génération, ses challenges et chacun de nous est fils de son époque. Chers Ivoiriens, le pays nous appelle. Il nous faut sauver la Mère-Patrie. Restons en contact !

Sylvain NGUESSAN, citoyen ivoirien.




Laisser un commentaire

Un proche de Soro avertit Koné Katina : ‘’Quand on t’envoie, il faut savoir t'envoyer"
Voici le poste qu'avait réservé Laurent Gbagbo à Simone Ehivet au PPA-CI
Kandia Camara crée un incident au cours d'une audience en Angola
Côte d’Ivoire : Envoyé par L. Gbagbo pour négocier avec Simone, Hubert Oulaye révèle enfin ce qui...
Guéguerre Laurent et Simone Gbagbo : Le déballage d'un ancien conseiller en communication de...

Autres articles


Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9882
Publié le 21 Juillet 2021 à 11:08 | 9163