Actualités - Un proche de Soro

Un proche de Soro: Ne penses-tu pas que l’ennemi du cadet c’est le père ? Ce père qui a réduit son pouvoir à travers une Constitution taillée sur mesure


Publié le 22 Décembre 2019 à 14:14
Source: Autres Source
20899

Un proche de Soro, Mamadou Traoré

Lors d’une discussion avec un frère du RHDP ce dernier, comme d’habitude, m’a fait part de sa volonté de voir la famille se retrouver car divisée, selon lui, ce sera la catastrophe pour nous, surtout nous ressortissants du Nord. Pour lui, si notre division arrivait à servir d’échelle à l’opposition issue du Sud ce serait la traque contre les gens du Nord.

C’est pourquoi pour lui, il faut que Guillaume Soro, mon mentor, fasse en sorte que la cohésion revienne au RDR-RHDP.

En réponse à sa préoccupation je lui ai posé les questions suivantes.

1.Dans nos familles du Nord qui est le garant de la cohésion de la famille ?

Sa réponse:Le père.

2.Si le père n’est plus en vie qui est le garant de la cohésion de la famille ?

Sa réponse :L’ aîné de la famille.

3.Dans notre cas precis, le père est-il toujours en vie ?

Sa réponse :Oui.Il est en vie.

4.Si donc malgré qu’il soit en vie et en bonne santé et que sa famille est divisée à qui la faute?

Sa réponse:La faute est au père.

5.Si donc la faute est au père et que lui vivant et que les aînés de ses enfants le sont également pourquoi donc demander au cadet de la famille de jouer le rôle qu’ils devraient jouer en ce qui concerne la cohésion de la famille ?

Sa réponse:Je sais que c’est le père qui devrait réunir ses enfants et faire en sorte que la cohésion revienne dans la famille. Mais comme c’est le cadet qui est leader de la jeunesse de la famille du père et comme c’est le père qui est le leader des vieilles personnes dans la famille du père, il faut que chacun joue son rôle de cohésion.

6.A ce jour, qu’a fait le père dans ce sens?

Sa réponse. J’apprends dans les coulisses que le père est en train de faire des démarches dans ce sens.

Mais je pense aussi que c’est le cadet qui devrait également venir vers le père et lui demander pardon.

7.Lui demander pardon pourquoi ?

Sa réponse. Parce que l’enfant n’a jamais raison sur le père.

8.Tu n’as pas répondu à ma question. Qu’a fait l’enfant de si grave au point de demander pardon à son père ?

Sa réponse. Il n’a pas voulu accompagner son père dans l’édification de la famille et il a suivi l’ennemi du père pour combattre le père. Par cet acte, il va faire perdre le pouvoir au père.

9.Et selon toi qu’est ce qui a poussé le cadet à s’allier à l’ennemi du père ? Cet ennemi qui était hier son très cher aîné ?

Sa réponse. Je sais que le cadet a subi des frustrations de la part du père et de ses aînés. Mais cela n’est pas une raison suffisante pour s’opposer au père en s’alliant avec son ennemi.

10.Ne penses-tu pas que l’ennemi du cadet c’est le père ?

Ce père qui a réduit son pouvoir à travers une Constitution taillée sur mesure, qui l’a chassé à travers sa démission forcée de la tête de l’Assemblée Nationale, ce père qui a laissé prospérer toutes les accusations de tentative de coup d’État contre lui par ses aînés, ce père qui a chassé tous les frères et sœurs du cadet de l’entreprise familiale, ce père qui a emprisonné des frères de ce cadet, ce père qui a laissé impunis les assassinats des frères de ce cadet,ce père qui a chassé ce cadet et ses frères et sœurs de la cour familiale ?

Penses-tu qu’un tel père mérite la confiance et l’amour de son fils ?

Sa réponse. Je reconnais que ce que le cadet et ses frères et sœurs ont subi de la part du père est injuste. Mais je souhaite qu’ils se retrouvent pour faire la paix.

11.Faire la paix pour toi signifie quoi exactement ?

Sa réponse. Il faut qu’ils se mettent ensemble pour conserver le pouvoir dans la famille.

12.Sais-tu au moins que le cadet ne fait plus confiance au père et que sans confiance aucune alliance n’est possible ?

Sa réponse. Il faut que le cadet fasse confiance au père.

13.La confiance ne se décrète pas. Elle se mérite.

Sa réponse. Et si, pour rassurer le cadet, le père faisait de lui son candidat en 2020?

14.Le cadet va refuser cette offre car le père s’est tellement discrédité, il s’est créé tellement d’ennemis que devenir son candidat fera échouer le cadet à tous les coups. Et devenir le candidat du père grillerait définitivement le cadet sur le plan politique car ses admirateurs se sentiraient trahis par lui en croyant à un deal entre lui et son père.

Ils verraient en ce cadet un traître à leur cause.

Le cadet s’est grillé une fois pour le père avec la rébellion qu’il a menée et qu’il a endossé. Il n’est plus prêt à se griller une seconde fois pour lui.

Sa réponse. Vraiment grand frère, dis au cadet de revenir à la maison sinon nous serons tous grillés si nous perdons le pouvoir.

14.Je te rappelle que nous les frères et sœurs du cadets sommes déjà grillés par le père et son pouvoir.

En effet, à cause du père nous sommes tous au chômage et en prison.

Nous sommes donc habitués maintenant à notre statut de grillés. C’est plutôt vous qui avez peur d’être grillés. Nous on connaît déjà la chaleur du feu qui grille. Nous nous y sommes déjà habitués.

Mais le vôtre sera pire que le nôtre si demain vous perdez le pouvoir.

Et nous nous attelerons à ce que vous perdiez ce pouvoir.

Tu peux compter sur nous.

Sa réponse. Grand frère, pardon dis au cadet de revenir dans la famille. Sinon nous sommes morts.

15.Si vous mourrez je vous souhaite un bon séjour en enfer.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo confond les détracteurs du Président Bédié et rassuré sur la légalité...
Côte d’Ivoire : Le tabouret de Blé Guirao arraché par Ouattara et remplacé par un dissident de l'UDPCI
Affaire 3è mandat: Sidi Touré dit tout sur la candidature de Ouattara
« Bédié, membre de fait du Conseil constitutionnel, donc inéligible ? » : Un magistrat explique tout et...
Deuil: Décès du fils de Koné Katinan, porte-parole de Gbagbo des suites d'une longue maladie

Autres articles