Actualités - Présidentielle 2020

Urgent-Côte d'Ivoire-feu à l’enrôlement au Nord : une manifestation de GPS de Guillaume Soro attaquée à Korhogo


Publié le 01 Juillet 2020 à 10:06
Source: lecourrierquotidien.com
2170

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

En Côte d'Ivoire après les GOR  (Ggbagbo ou rien) du FPI, le GPS de Guillaume Soro est interdit de toutes manifestations au nord de la Côte d'Ivoire à la veille d'une présidentielle. La ville de Korhogo, devenue une zone hors démocratie, est le théâtre permanent d'affrontements et d'attaques des opposants au régime RHDP d'Alassane Ouattara. Ce lundi 29 juin 2020 est l'un des jours de la preuve du déni de démocratie à Korhogo. Qui est derrière ces actes de violence perpétrés contre l'opposition dans cette ville ? Elle ne fait-elle pas partir de la Côte d'Ivoire ?

Ce jour lundi 29 juin aux environs de 13h GMT, Soro Tenon, militant du RACI, proche de Guillaume Soro a été arrêté à Korhogo pour avoir organisé une manifestation afin de sensibiliser la population sur la nécessité d’avoir la carte nationale d’identité.

Il serait accusé par le premier adjoint au maire de Korhogo de détenir illégalement des documents administratifs des populations. Après des investigations, nous apprenons que le sieur Soro Tenon aurait péché à Korhogo par le fait de prendre sur lui de décaisser cinq millions de francs CFA pour aider la population à se faire enrôler et avoir la CNI gratuitement.

Soro Tenon a été mis en mission par Soro Bethleem coordonnateur régional de GPS pour enrôler les nouveaux majeurs. L’engouement autour de l’opération de GPS n’a pas plu au RHDP dont le 1er Adjoint au maire de Korhogo. Il aurait demandé à la Gendarmerie de Korogho de faire arrêter Soro Tenon. Des individus pro-RHDP ont attaqué la cérémonie du mouvement politique GPS. Des chaises ont vandalisé et les baffles et autres appareils de sonorisation ont été brûlés. La semaine dernière, c’était les GOR du FPI, sous la conduite du national Kamé Kamé, qui avaient été quasiment passé à tabac par des personnes se réclamant militants pro-RHDP à Korhogo.

Alors, au regard des actes de violence incessants contre les opposants politiques au régime RHDP dans la ville de Korhogo et de surcroît à la veille d’une présidentielle, devrions-nous croire finalement que Korhogo est une zone hors de la démocratie en Côte d’Ivoire ? Qui tire les ficelles de ces attaques ?

ledebativoirien.net




Laisser un commentaire

Un proche de Soro avertit Koné Katina : ‘’Quand on t’envoie, il faut savoir t'envoyer"
Voici le poste qu'avait réservé Laurent Gbagbo à Simone Ehivet au PPA-CI
Kandia Camara crée un incident au cours d'une audience en Angola
Côte d’Ivoire : Envoyé par L. Gbagbo pour négocier avec Simone, Hubert Oulaye révèle enfin ce qui...
Guéguerre Laurent et Simone Gbagbo : Le déballage d'un ancien conseiller en communication de...

Autres articles


Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9882
Publié le 21 Juillet 2021 à 11:08 | 9163