Actualités - Marche catholique

Verser du sang des catholiques et grave dérive de Facebooker dont le pouvoir RHDP laisse faire


Publié le 26 Janvier 2020 à 11:32
Source: Autres Source
1294

Autres Source

La publication d’un Facebooker déclarant qu' »on va verser un peu le sang » des catholiques a soulevé l’indignation sur les réseaux sociaux, le samedi 26 janvier 2020, en Côte d’Ivoire. L’auteur s’est vite désabonné.

« Le 15 février, ça sera à chacun son catholique, on va versé un peut leur sang comme pour leur Jésus là », a posté un profil identifié sous le nom « Kamagaté Youssouf ». La publication faite dans un groupe Facebook a duré à peine quelques minutes. L’individu s’est automatiquement désabonné.

De sorte que les personnes indignées qui voulaient avoir davantage d’informations sur lui, n’ont pas eu le temps de parcourir son profil. Une chose est certaine, très vite, cette publication a soulevé l’indignation de la majorité des intervenants dans ledit forum.

Pour certains activistes du RHDP, « c’est venu tout des laboratoires Gbagbo ou rien (GOR », en vue de jeter le discrédit sur le RHDP. Un avatar donc qui a bien pu usurper une image quelconque. Cela est fort possible. Dans un pays où la manipulation est courante et les clivages de plus en plus profonds. Il n’empêche que d’autres publications similaires accréditent la thèse de ceux qui estiment que cela peut venir de supporters du pouvoir, dans des initiatives personnelles.

En effet, un autre profil identifié sous le nom Checkinho Keita s’est aussi illustré quasiment de la même manière. Lui, semble assumer, vu que trois heures après sa publication, il continuait de commenter certains posts, en dépit du rappel à l’ordre de certains internautes.

Un coup d’oeil sur le profil de Checkinho Keita prouve qu’il ne s’agit pas d’un avatar. L’individu semble résider à Man ou à Danané (il indique y avoir fait le lycée). Il s’affiche régulièrement aux côtés d’autres adeptes de football. Il est particulièrement actif depuis l’annonce de la marche priante des chrétiens catholiques du diocèse d’Abidjan. Un activisme qui vient corroborer celui de Touré Al Moustapha, pro-RHDP qui s’est ouvertement prononcé contre la marche.

Une chose semble certaine, ces publications sont le fait d’une minorité qui poursuit sans doute des desseins inavoués. A l’instar de la publication prêtant de faux propos au Cheick Boikary Fofana du Cosim. Ceux-ci ont été fermement démentis par le concerné. Et plusieurs chrétiens ont estimé que le procureur devrait retrouver son auteur.

Notons que ces publications ne s’inscrivent ni dans un cadre formel religieux, ni politique. Elles sont destinées, soit à entretenir la peur chez les potentiels marcheurs, soit à opposer les communautés, un piège dans lequel de nombreux internautes (l’écrasante majorité) relève dans ses publications. Le parquet devrait pouvoir faire son travail. L’appel au meurtre étant punissable. Au demeurant, l’imam Aguib Touré avait été arrêté, en 2018, alors qu’il était accusé de haine religieuse.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Gbagbo saisit la justice pour divorcer Simone, ce qui a tout gâté
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo demande officiellement le divorce à Simone devant le tribunal du pouvoir...
Sueurs froides sur le VGE : la Police manque de peu de détourner le cortège de Laurent Gbagbo
Après le retour de Gbagbo à Abidjan, mystère sur le cas Blé Goudé
Au soir du jour de son arrivée : Des proches de Laurent Gbagbo sont arrêtés, voici leur nom

Autres articles