Actualités - Présidentielle 2020

Zouan-Hounien: Le RHDP pris en flagrant délit de mensonge, Mabri blanc comme neige


Publié le 30 Juin 2020 à 17:17
Source: Autre Presse
1458

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

La pré-campagne fait rage actuellement dans la région du Tonkpi, surtout à Zouan-Hounien, fief d’Albert Mabri Toikeusse, Président de l’UDPCI, en rupture de ban avec le RHDP depuis la désignation ‘’par acclamation’’ du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat du parti au pouvoir à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Lundi 29 juin 2020, des cyber activistes proches du RHDP ont tenté de faire croire à l’opinion que Mabri Toikeusse, par le biais du maire UDPCI de Zouan-Hounien, avait essayé d’empêcher une réunion politique du RHDP à laquelle devrait assister un ancien cadre du parti arc-en-ciel, en l'occurrence Albert Flindé, aujourd’hui devenu farouche adversaire du Président Mabri. A la vérité, il n'en était rien.

Il était tout simplement que le RHDP, pourtant parti au pouvoir, n’a pas voulu se conformer aux règles administratives prescrites en la matière avant la tenue de leur réunion. Dans la mise au point ci-dessous, Roger Zrakpa, maire de la commune de Zouan-Hounien, explique dans les détails ce qui s’est réellement passé et blanchit totalement Albert Mabri Toikeusse.

Roger Zrakpa, maire de Zouan-Hounien: « Le RHDP a déposé un courrier ce même lundi 29 juin 2020 à 10h 45mn, pour des cérémonies prévues à 10h »

Le lundi 29 juin 2020, vers 9 h matin, dans leurs patrouilles quotidiennes, les agents de la police municipale de Zouan-Hounien ont été attirés par les bruits sonores, aux abords de la résidence du Général Krouma, mitoyen à la voie principale de la ville. Ils se sont rendus sur les lieux et ont constaté un attroupement peu ordinaire, avec obstruction de la voie principale dans le périmètre de la résidence sus-indiquée. C'est ainsi qu'ils ont demandé aux organisateurs, parmi lesquels le Député de Bin-Houyé, Danin Magloire, de leur fournir l'autorisation de la manifestation.

A défaut de fournir cette pièce, il s'en est suivi des échanges avec les agents de la police municipale qui leur ont demandé de suspendre cette cérémonie dans l'attente de se conformer aux principes d'usage, d'autant plus que leur rassemblement, bien que prévu à l'intérieur de la résidence du général Krouma, obstruait la voie publique et présentait un danger pour les usagers.

C'est donc suite à ces échanges, qu'un courrier du RHDP a été déposé à la Mairie, sous le coup de 10h45mn, comme l'ont souhaité les agents de la police municipale, par leur coordinateur départemental Monsieur Ouaya Tomagbeu en personne, informant le Maire du passage à Zouan-Hounien pour Bin-Houyé du Ministre de l'Intégration Africaine Monsieur Flindé Albert, qui devrait être, selon le courrier, marquée après les civilités aux autorités administratives, politiques et religieuses, par une escale à la résidence du général Krouma ; ledit courrier a été réceptionné dans les services de la Mairie de Zouan-Hounien ce même lundi 29 juin 2020 à 10h45mn, pour les cérémonies prévues à 10h.

Une fois le courrier réceptionné par la Mairie, le 1er Adjoint au Maire, Monsieur Kamin Vincent qui a joint le Maire en mission hors de la commune, a été instruit par lui de se référer à Monsieur le Préfet, d'autant plus qu'en dehors de l'aspect politique, il s'agit d'un Ministre de la République qui a droit à tous les égards de la part des autorités municipales. Après la présentation du courrier et les explications à Monsieur le Préfet, il a convoqué séance tenante des organisateurs de la cérémonie, messieurs Ouaya Tomagbeu et le Député Danin Magloire.

Après l'exposé du 1er Adjoint au Maire, le coordonnateur RHDP et le Député Danin Magloire qui ont reconnu le vice de procédure dans l'organisation de la cérémonie vis-à-vis de la Mairie, au nom de la délégation RHDP, se sont confondus en excuses. Tous les malentendus ainsi levés, la cérémonie s'est normalement déroulée à la résidence du Général Krouma, et après une escale chez l'ancien chef du canton Toueu Kpangbeu dit LONGUERE, leur délégation sans obstacle aucun, a pris la direction de la ville de Bin-Houyé. Considérant ce qui précède, nous ne nous reconnaissons ni de près ni de loin, par les allégations mensongères, repris par la presse notamment "Le Matin", nous accusant d'empêcher une cérémonie RHDP dans notre commune.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : « Si l’orgueil de ses partisans n’avait pas pris le dessus, mon grand frère chéri...
Démission de Duncan soupçonné de collusion avec Amon Tanoh et Chris Yapi (Côte d’Ivoire)
Ouattara nomme Patrick Achi PM en remplacement d'Amadou Gon
Côte d’Ivoire : Qui a barré le nom de Duncan dans le communiqué nécrologique de Gon ?
Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Autres articles