Faits divers - Effrontément immeuble

24 h après l'effondrement d'un immeuble à Cocody-Abatta : des parents des victimes encore sous les décombres dénoncent, la lenteur des travaux de recherches


Publié le 24 Avril 2020 à 01:03
Source: Autres Sources
10088

Autres Sources

Un immeuble de quatre (4) étages en construction s'est effondré dans la commune de Cocody au quartier Abatta, le mardi 21 avril 2020. Selon les informations recueillies sur la page officielle du Groupement des Sapeurs-pompiers Militaires, neuf (9) personnes ont été secourues. Tandis que trois (3) autres personnes sont encore ensevelies sous les décombres, 24 heures après l'incident. Une situation désolante qui a emmené les parents des victimes à dénoncer la lenteur des travaux de recherches.

Après 24 heures de recherche, la situation reste inchangée. Les victimes qui seraient au nombre de trois (3) sont encore coincées sous les décombres. Face à cette inertie à leurs yeux, les parents de ses derniers dénoncent la lenteur des travaux de recherche et pointent du doigt les autorités du pays. « Les machines utilisées pour dégager les décombres afin de retrouver les personnes prisonnières ne sont pas appropriées. À cette allure si même la victime est vivante, elle finira par rendre l'âme puisque l'engin utilisé n'est pas adapté. » a relevé monsieur K.Z parent d'une victime encore introuvable.

Les mains sous le menton, visage empreint de désespoir et de tristesse, M.K. un autre parent nous fais savoir qu'il est remonté contre l’État ivoirien qui délivre des permis de construction sans même s'inviter sur le terrain pour constater le respect des mesures de construction. « Je ne sais plus si je retrouverais mon frère. Plus le temps passe plus l'espoir de le revoir se meurt en moi. J'ai mal et, même très mal », nous dit la gorge nouée, un parent d'une victime ensevelie sous le tas de dalles, et de briques. En outre, il nous fait savoir que si son frère était un cadre de ce pays, les recherches auraient été autrement. « Certes mon frère n'est qu'un manœuvre, mais il est aussi un citoyen qui a également le droit d'être secouru avec du matériel adéquat » a-t-il laissé entendre.

Rappelons par ailleurs que les chiens de recherche en décombres de la Cellule Cynotechnique ont été associés dans cette recherche. Ces animaux ont marqué par deux fois une zone malheureusement inaccessible. Par la suite, 02 pelleteuses ont été requises peu avant 23 h pour le dégagement les décombres. Une opération qui perdure depuis 24 heures sans succès. Espérons toutefois que les victimes sortiront vivant de cet accident malheureux.


Laisser un commentaire

Vives tensions entre deux villages de Bangolo : Une jeune femme meurt après avoir été battue par les deux...
Béoumi : Un pasteur devenu conseiller spirituel d’un couple surpris en pleins rapports sexuels avec la...
Son cousin menace de le tuer en sorcellerie : Il l'enterre vivant
Côte d'Ivoire : Le profanateur de tombe pour se confectionner un gri-gri anti sorcier, écope de six mois...
Côte d'Ivoire : Macabre découverte d'un homme étranglé et égorgé à son domicile

Autres articles