Faits divers - Sorcellerie en CIV

Agboville : un bœuf de sacrifice se transforme, la sorcellerie ivoirienne vous surprendra


Publié le 06 Septembre 2020 à 19:14
Source: Autre Presse
10189

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Un an après la mort d’un vieil homme, ses parents décident de fêter en grande pompe le premier anniversaire de celui-ci. C’est à Agboville que les choses se passent et personne ne s’attendait à ce que la fête en l’honneur du vieil homme tourne à la catastrophe.

Le vendredi 4 septembre dernier, nous avons quittés Abidjan pour nous rendre à Agboville afin d’assister à l’anniversaire des un an de la mort d’un vieil homme assez respectable. Le lendemain de notre arrivé c’est-à-dire le samedi 5, les hostilités débutent.

Un grand bœuf avait été acheté pour faire un sacrifice, afin que l’âme de notre parent repose en paix auprès d’Allah. Ce jour-là, une fois que tout était mis en place pour le sacrifice du bœuf, ce dernier c’est tout à coup transformé en une vieille femme répugnante et effrayante. Tout à coup les personnes présentes sur les lieux ont commencés à fuir et s’éparpiller.

Afin de savoir comment cette affaire se terminera, nous sommes restés et avons assistée à une scène assez inhabituelle. Plusieurs hommes se sont mis à porter main à la sorcière qui avait pris la forme du bœuf, en lui demandant de reprendre la forme du bœuf. 

Ne s’étend pas retransformé, l’on la emmené dans un endroit où nous n’avons malheureusement pas eu accès. Certaines voix raconte qu’elle aurait disparu sous les yeux de plusieurs personnes et personne donc ne sait actuellement qui elle est et d’où elle vient.


Laisser un commentaire

Des brouteurs ivoiriens arnaquent 1 milliard à des sexagénaires québécois
Une Ivoirienne à Stuttgart : « en Allemagne, ce sont les femmes qui draguent »
Coucher avec 3 femmes par jour, il n'en peut plus, il veut arrêter les rituels de l'argent
Partir pour une prière de délivrance, je ne savais pas que ça finirait "comme ça"
Surprise de voir que sa victime est le commandant de brigade de la gendarmerie : Voici sa réaction

Autres articles

Top articles