Faits divers - Les choses de la vie

Cette célébrité africaine vient de mourir suite à un avortement qui a mal tourné!


Publié le 26 Mai 2021 à 06:35
Source: Autres Sources
19376

Photos d'illustrations

Journée noire pour les artistes, cette célébrité vient de mourir dans un piteux état depuis quelques heures. Une nouvelle qui s'est repandue comme une trainée de poudre et qui a enflammé la toile.

Voici ce qui se passe !

La célèbre chanteuse Juelma Pariaso est morte après un avortement. Selon les témoins et les agents de l’hôpital qui ont fait des déclarations, la chanteuse Juelma Pariaso à été hospitalisée quelques jours à l’hôpital MARIA PIA après avoir effectué une fausse couche. Elle était dans un état très grave.

Après quelques analyses et soins, elle rendra malheureusement l’âme à l’hôpital le lundi matin.

Sur les réseaux sociaux notamment sur son compte Facebook, sa dernière publication était celle ci :

''Je suis perdue en Angola, à tout moment je me casse.''

Le peuple Angolais pleure sa star car ils viennent de perdre l’une des remarquables jardes du pays.

Que son âme repose en paix.

Rappelons qu'elle avait déja été l'objet d'une supposée mort suite à une rumeur .

Sur Facebook, cette publication de la page guinéenne Source claire 224 datée du 27 octobre 2019 présente une série de six photos sensées montrer une femme, Juelama Paraiso, connue sur les réseaux sociaux pour son physique marqué de rondeurs.

Sur une des photos, on voit une femme, amaigrie, assise à même le sol. L'auteur de la publication donne à croire qu'il s'agit de la même personne, la nommée Juelama Paraiso, qui serait atteinte d'une maladie.

Des recherches sur Juelama Paraiso, la femme identifiée dans la publication, révèlent qu’elle est une personne vivant en Angola et est plus ou moins connue sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, trois des six photos qui figurent dans cette publication avaient été publiées sur le compte Facebook de Juelama Paraiso.

Cependant, la photo où l'on voit une femme amaigrie assise à même le sol, bien que réelle, n'est pas celle de Juelama Paraiso. Une recherche inversée de l'image par Google, permet de constater que cette photo a été prise à Ajah au Nigéria en octobre 2019.

La femme, visiblement malade, qu’on y voit s'appelle Ineka et est âgée de 21 ans. Plusieurs personnes dont la journaliste nigériane Sandra  Ezekwesili, lui avaient finalement apporté de l'aide. Dans cet article du site The Guardian Nigeria, des photos de la jeune Ineka montrent que sa santé s’est améliorée et qu’elle reprend des forces.

La journaliste Sandra  Ezekwesili y explique comment l’adolescente, originaire de l’Etat de Bénue à l'est du Nigéria, et qui avait déménagé à Lagos pour travailler, a été secourue alors qu’elle était sévèrement malade persécutée par certains passagers qui la considéraient comme une femme de rue.

Contactée via la messagerie de Twitter par Africa Check pour savoir si Ineka et Juelma Paraiso ont un quelconque lien, Sandra Ezekwesili a répondu par la négative en précisant que la jeune Ineka « n’a même de compte sur les réseaux sociaux » 


Laisser un commentaire

Facobly : Elle tue son frère cadet en ‘’sirotant’’ le sérum et le sang transfusés à l’hôpital
Découvrez les 10 meilleures actrices de Nollywood qui nous font rêver
Comment l'actrice Arinola attire t-elle l'attention de ses fans ?
Astuce : avoir une peau jeune, saine sans tâche et sans dépenser une fortune
Cameroun : en complicité avec des individus, une dame organise son propre kidnapping et se fait démasquer

Autres articles