Faits divers - Situation sécuritaire

Côte d’Ivoire : deux gendarmes agressés par un groupe de jeunes à Sakré


Publié le 27 Avril 2020 à 07:50
Source: Autres Sources
5405

Autres Sources

D. G. Guy, à la tête d’un groupe de jeunes de Sakré, à Taï a été condamné à 36 mois de prison pour violation du couvre-feu et outrage à des gendarmes.

Le nommé D. G. Guy, à la tête d’un groupe de jeunes de Sakré, à une quinzaine de kilomètres de la ville de Taï, sur l’axe Taï-Grabo, avaient pour habitude de ne pas respecter les mesures barrières du gouvernement.

Le seul objectif pour la majorité de ces jeunes consistait à attendre nuitamment le retour, quelle que soit l’heure, des orpailleurs clandestins pour leur soutirer une partie du leurs butins en guise de taxe.

Dans la nuit du 6 avril, deux gendarmes en patrouille à Sakré, voulant faire respecter le couvre-feu, sont agressés par un groupe de jeunes. Un adjudant s’en sortira avec le crâne ouvert. Mais après le départ de la gendarmerie, les populations mécontentes du comportement des jeunes vont elles-mêmes mener leurs investigations, pour retrouver et livrer les auteurs de ces actes à la brigade de Taï.

Le chef de fil de cet incivisme qui avait réussi à disparaître juste après la commission de l’acte d’agression sur les gendarmes, D. Guy, a écopé de 36 mois de prison ferme. Ses deux complices, O. Innocent et A. Barthélémy ont auparavant été jugés et condamnés à six mois chacun.


Laisser un commentaire

Un propriétaire de bar se tue dans un grave accident de la circulation le premier jour de l’ouverture...
Côte d'Ivoire / Scandale sexuel : un chef du village pris à l'hôtel avec la femme de son notable
Dimbokro : Un corbillard plonge dans le fleuve Kanh, ce qui est arrivé au chauffeur
Côte d'Ivoire/Insécurité : kidnappées, 3 jeunes étudiantes réussissent à s'échapper grâce à une...
Abidjan/ Drame : Un élève de 1ère trouve la mort dans une bagarre

Autres articles