Faits divers - Safarel Obiang »Ahoco »

Côte d’Ivoire : Une pétition initiée pour dénoncer « Ahoco » de Safarel Obiang


Publié le 24 Septembre 2019 à 18:59
Source: Autre Presse
284

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

«Suite à la parution du nouveau concept de l’artiste Safarel Obiang,  »Ahoco » qui prône la masturbation, on a pu voir un enfant d’à peine 12 ans se dénuder et simuler un acte de masturbation devant une foule en délire», indique ladite pétition. Pour Imane Dicoh, le concept  »Ahoco » de l’artiste Sarafel Obiang constitue une atteinte à la pudeur, une incitation à la dépravation des mœurs et toutes les conséquences désastreuses qui en découlent.

Poursuivant, il a invité la population ivoirienne à massivement signer cette pétition: «Je demande à toutes et à tous de signer cette pétition c’est un devoir citoyen, pour ne pas que nos enfants soient otage d’une société de perversion, et de déchéance total. Nous devons protéger nos enfants. Nous interpellons le procureur général de la république face à cette situation qui constitue un trouble à l’ordre public, une atteinte à la pudeur. Ensuite le dit Ministère pour assurer la protection de ses enfants vulnérables face à ce contexte socio-éducatif déplorable. Signez massivement cette pétition afin que ce message soit entendu par les autorités compétentes».

Pour rappel, suite aux nombreux appels à la censure de son concept, l’artiste s’est défendu a travers une vidéo postée sur sa page Facebook: «Je n’ai pas demandé à cet enfant de se déshabiller. Ce n’est pas à moi d’éduquer vos enfants. À chacun de prendre ses responsabilités quant à l’éducation de ses enfants. Il y a beaucoup d’artistes ici qui ont sorti des singles et des concepts vulgaires, on n’a pas réagi. Il y a des hautes autorités de l’État qui ont avancé des propos vulgaires ici, on n’a rien dit. Ahoco sortira bel et bien cette semaine ».

Des propos que des leaders d’opinion en Côte d’Ivoire estiment graves: « Pourquoi veut-il se justifier pour ce concept ? Sarafel Obiang est un artiste dont la majorité des fans sont des adolescents. C’est insulter l’intelligence des gens que de vouloir se justifier ainsi. Il faut censurer ce single, et, pas seulement sur les médias publics mais dans les médias privés également. Les artistes doivent comprendre qu’ils sont le miroir de la société », explique l’un d’entre eux.


Laisser un commentaire

Un jeune homme brûlé vif par une foule en colère à Yopougon dans l'ouest d'Abidjan
Issia/ sa femme refuse de le satisfaire: Un artiste viole une fillette de 8 ans
Nigeria : Une nouvelle "Maison de l'horreur" découverte dans une école coranique
Fally ipupa victime de vol, plus de 8 millions auraient été emportés en plus des objets de valeur
Côte d’Ivoire : Une pétition initiée pour dénoncer « Ahoco » de Safarel Obiang

Autres articles

Top articles

Publié le 19 Juillet 2019 à 16:56 | 8217