Faits divers - Récit d\'une gérante d’hôtel

Une gerante d'un grand hôtel d'Abidjan dit tout sur ce milieu "les faits qui m'ont le plus marqué"


Publié le 13 Septembre 2020 à 23:05
Source: Autre Presse
10868

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Après que des gérants d'hotels ont été arrêtés pour avoir filmé 300 rapports sexuels des clients dans la commune de Yopougon, qu'une autre gérante exerçant dans un grand hôtel de la place Abidjan, décide de se confier sur ce métier et la vie qui se passe à l'interieur.

" Je me nomme X je suis gérante d'hotel depuis 10 ans, c'est un métier comme tout autre, après un BTS, à la recherche de stage et emploi, un hôtel de la place m'a ouvert ses portes. J'ai vu beaucoup de choses et par moment j'ai été très choqué.

Les faits qui m'ont le plus marqué

J'ai reçu une cliente qui s'était prise une chambre pour trois jours, une jeune dame très belle. Elle a réglé au comptant et est monté dans sa chambre. Le premier jour, elle a reçu plus de 10 visites et pareille pour les jours suivants c'est plus tard qu'un collègue m'a expliqué que c'est une nouvelle forme de prostitution "le Bizi". J'etais choqué et n'en revenait pas qu'une aussi belle femme pouvait s'adonner à une telle activité.

Nous avons reçu une autre fois un Monsieur vraiment âgé avec une jeune fille, j'etais sur qu'elle n'avait pas 18 ans. Le Vieillard insistait nous rassurant qu'il n'y avait pas de problème et même qu'ils avaient l'habitude d'aller dans des complexes hôteliers. Nous avons finis par accepter malgré nous.

Ce qui me choque le plus ce sont les élèves qui viennent en groupe, pour passer le temps. Ils ont assez d'argent et peuvent rester des jours à en croire que les parents n'ont aucune autorité sur les enfants.

Des jeunes filles qui bafouent leur dignité. Dans notre complexe, nous n'acceptons plus les mineurs et exigeons une carte d'identité. Même là il faut être vigilant

Ne croyez pas que seule les filles sont concernées.

Il faut être de ce milieu pour croire, l'homosexualité est une réalité, des jeunes garçons qui viennent à deux ou à trois, souvent même avec des personnes plus âgées.

On à plusieurs fois essayé de raisonner certains mais la surprise fût désagréable. "

Voilà brièvement les révélations faites par la Dame X.

Des révélations qui montrent à quel point la jeunesse ivoirienne va mal.


Laisser un commentaire

Soubré: la police interpelle un élève qui se déguise en femme pour commettre des vols
Abobo : Qui est coucounette, la fille qui à été agressée pour avoir refusé de donner son numéro à un...
Des brouteurs ivoiriens arnaquent 1 milliard à des sexagénaires québécois
Une Ivoirienne à Stuttgart : « en Allemagne, ce sont les femmes qui draguent »
Coucher avec 3 femmes par jour, il n'en peut plus, il veut arrêter les rituels de l'argent

Autres articles