Faits divers - Un homme déçu

Venue recevoir le président Ouattara dans le Moronou, je suis indigné et déçu de cette situation


Publié le 13 Septembre 2020 à 12:41
Source: Autres Sources
9775

Photos d'illustrations

Dans la ferveur de la visite du chef de l'état ; maquis et bars ne désemplissent pas. Tous voulant vivre ces moments exceptionnels en familles et aussi entre amis. La ville animée sous cette ambiance laissait pourtant un homme de la trentaine, visiblement triste et affecté. 

Se confiant ainsi à mon cousin assis à la même table que moi autour d'un bon poisson braisé avec de l'attieke. Implorant notre aide je vous partage ouvertement l'objet de de sa méforme. Ainsi donc je cite : 

<< Sous le choc, j'ai failli mettre fin à mes jours tellement la douleur et le chagrin étaient à son paroxsme. D'apprendre que ma femme m'abandonnait pour un autre homme en ces temps de festivités.

Je l'ai pourtant supplié, amadoue et même convaincu de ma bonne foi de changer de comportement et d'attitude envers elle. Mais elle me dit, ne rien foutre de toutes mes supplications, sa réponse est restée toujours négative. C'est vrai que j'étais accroc à l'alcool et pour seulement quelques bouteilles de bière ou de vin consommées, je ne me contrôlais plus. Et pour un rien, je cassais tout, je la battais et je refusais d'admettre son soutien indéfectible dans les dépenses de la maison et de notre fillette de six mois (Anjo).

Je ne la défendais plus contre les attaques répétées de ma mère et de l'irrespect de mes frères. Je n'assumais plus mes responsabilités d'homme ni de mari vis à vis d'elle.Vraiment je regrette tout aujourd'hui ; comme j'ai honte de mon passé et de tous ces actes que j'ai eu à commettre dans mon état d'ivresse et même dans un état sain. 

D'ailleurs c'est pour elle que j'ai arrêté de boire et de pavaner dans les maquis, bars et bistrots. J'ai une parfaite conscience désormais de mes responsabilités, tout en accordant une parfaite considération à mon travail et à mes engagements. Vraiment les amis ; aidez moi à demander pardon à celle que mon cœur a choisi pour tout le mal que je lui ai fait de manière volontaire ou involontaire >>.  

Malheureusement la vie nous offre peu de chance d'être heureux dans la vie. Alors pour les seules opportunités que nous ayons, faisons en sorte qu'elles ne nous échappent guerre. 

Même si qui aime bien chatille bien ; comprenez que l'intensité du châtiment infligé est proportionnelle à l'amour que vous portez à celui qui reçoit cette remontrance. 

Sous menace de créer trop de contorsion et d'agressivité qui devient à la longue de la torture préméditée.

A nous donc d'articuler événements et médiation pour un frère et un ami en situation de détresse et déprime.

Heureux événements à tous mes parents et amis du Moronou.

Aurevoir et à bientôt


Laisser un commentaire

Vives tensions entre deux villages de Bangolo : Une jeune femme meurt après avoir été battue par les deux...
Béoumi : Un pasteur devenu conseiller spirituel d’un couple surpris en pleins rapports sexuels avec la...
Son cousin menace de le tuer en sorcellerie : Il l'enterre vivant
Côte d'Ivoire : Le profanateur de tombe pour se confectionner un gri-gri anti sorcier, écope de six mois...
Côte d'Ivoire : Macabre découverte d'un homme étranglé et égorgé à son domicile

Autres articles