Faits divers - Cas de suicide

Yopougon : Un agent de sécurité se suicide en plein service, en se jetant d'un immeuble


Publié le 18 Mars 2020 à 11:11
Source: Autres Sources
100

Autres Sources

Dans l'après-midi du mardi 10 mars 2020, des habitants du quartier « Béago » à Yopougon, ont été témoins d'une scène des plus dramatiques. Une scène de suicide à eux servie par un agent de sécurité, du nom de Goulia D., jeune homme d'une trentaine d'années.

En effet, à en croire nos sources, ce mardi-là, il s'effectue des travaux de maintenance d'une antenne-relais, propriété d'une maison de téléphonie mobile de la place. Une antenne fixée sur la dalle d'un immeuble de trois niveaux, à Yopougon-Béago. Ces travaux pour améliorer la qualité du réseau, effectués par des techniciens spécialisés, se font sous la supervision d'un agent de maintenance de ladite maison de téléphonie mobile.

Juste se tient également à côté sur la dalle, le vigile Goulia D. Détaché en ces lieux par son agence, il est donc là, pour assurer le service de sécurité.

Mais alors que tout semble aller très bien, sans le moindre soupçon d'un quelconque drame, il va pourtant se produire l'irréparable. En effet, à la grande surprise des autres, l'agent de sécurité se débarrasse de sa tenue de service.

Puis dans la poignée de secondes qui suit, le vigile, depuis les hauteurs du bâtiment, se jette dans le vide, alors même que ceux sur la dalle avec lui tentent de l'en empêcher. Il vient violemment s'écraser contre la terre ferme, au bas de l'immeuble.

Grièvement blessé, il demeure là, inerte. Il est aussitôt fait appel aux sapeurs-pompiers militaires qui débarquent les instants d'après. Et c'est ensuite dans un état quasiment désespéré, que Goulia D. est évacué à l'Hôpital militaire d'Abidjan. Malheureusement, le vigile n'y survit pas à ses graves blessures, en dépit de tous les efforts du médecin de garde, visant à lui sauver la vie.

Informés du drame, des éléments de la police se rendent à l'hôpital militaire où ils procèdent au constat d'usage. Puis, ils ouvrent une enquête pour en savoir davantage sur les raisons du suicide. Qu'est ce qui peut donc avoir poussé l'agent de sécurité à se déshabiller, avant de se donner la mort ?

Si les investigations policières sont en cours pour le savoir, on apprend néanmoins d’indiscrétions dans l'entourage du défunt, que Goulia D. était quelquefois en proie à des crises passagères de démence. Est-ce donc l'une de celles-ci qui s'est déclenchée, pour conduire à son péril ? L'enquête de la police éclairera.


Laisser un commentaire

Violation des mesures contre Covid-19 : un pasteur et ses fidèles arrêtés en plein culte à Daloa
Décès de Tatiana l’épouse Révérend Général Makosso : la justice se saisit de l’affaire, une...
Yopougon : Un agent de sécurité se suicide en plein service, en se jetant d'un immeuble
Insécurité : Un ex-combattant tire sur un passant, voici ce qui lui arrive
Plateau : Un mur du bâtiment en démolition près du Félicia s’écroule sur des ouvriers, un mort

Autres articles