Société - Situation sécuritaire

Adjamé : Un agresseur de sapeur-pompier se fait administrer ‘’un soin du visage’’ à la caserne


Publié le 25 Mars 2020 à 14:43
Source: Autres Sources
55439

Autres Sources


Un voleur a agressé tôt ce mercredi 25 mars 2020, un élément des sapeurs-pompiers militaires avant de lui arracher son sac contenant des documents administratifs et de l’argent. Poursuivi et rattrapé par la victime, il a été conduit à la caserne où ‘’un soin du visage’’ lui a été rapidement administré.

Ce voleur doublé d’un agresseur pourra faire, plus tard, un témoignage à ses associés dans le mal. On n’agresse pas impunément un sapeur-pompier militaire. Il a tenté l’expérience tôt dans la matinée de ce mercredi 25 mars 2020. Mal lui en prit.

Selon les informations livrées par le groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), un de leurs éléments se rendait au travail ce matin, peu après la levée du couvre-feu, quand il a été « agressé par un quidam qui lui arrache son sac contenant des documents administratifs et de l'argent ».

L’effet de surprise passé, la victime se lance aux trousses du voleur qui ne lâche pas son butin. Mais au détour d’une rue, le quidam a eu le temps de faire disparaitre le sac. Ce piètre sprinteur est rattrapé à la course et maîtrisé par le pompier militaire. « Conduit en caserne pour savoir où est le sac, il prétend savoir à qui le sac a été remis », rapporte notre source.

A la caserne, il est conduit au ‘’salon de beauté’’ où un ‘’soin du visage’’ lui a été rapidement administré. Sorti relooké, le désormais ‘’beau gosse’’ se fait accompagner par un équipage des sapeurs-pompiers vers le lieu où il a caché le sac.

Le GSMP précise que « Ce voleur fait partie d'un groupe qui agresse le long du boulevard Reboul et vers Fraternité Matin, s'enfonce dans les égouts pour réapparaître vers le boulevard de Gaulle, vers la Cathédrale ».

Pour la suite de l’enquête, il sera remis à la police, souligne notre source.


Laisser un commentaire

Émouvant, Debordo demande pardon à Makosso : le Révérend général en larmes (Vidéo)
Côte d’Ivoire Covid-19 : deux hôpitaux préfabriqués livrés en 10 jours
Après « la grosse colère » de Ouattara l’INJS abandonné comme lieu de quarantaine en Côte-d’Ivoire
Covid-19/ Ecole nationale de police : La délivrance des laisser-passer suspendue, voici les raisons
Coronavirus Côte d’Ivoire : Un enfant de 3 ans, 2 jeunes filles et une vieille de plus de 60 ans parmi les...

Autres articles