Société - Affaire CD de Yode et Siro casé

Affaire CD de Yode et Siro casé : Ramatoulaye se justifie, « c’est une manière à moi de vendre l’album, les gens ont mal compris »


Publié le 07 Juillet 2020 à 11:35
Source: Autre Presse
5039

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


S’exprimant sur VIBE Radio CI, 6 juillet 2020, Ramatoulaye s’est justifié sur la vidéo polémique où l’on le voit caser le CD de sortie de Yodé et Siro.

« Moi-même ça me fait rire. À cause de la petite vidéo ou on m’a surnommé le «casseur de CD», c’est pour ça qu’on m’en veut? (rire). C’est du Ramatoulaye, je suis comme ça, je ne vais pas changer. Ce sont ces petites blagues-là que je fais pour payer mes magasins ohh et gagner ma vie pour survivre. Ça va vous surprendre peut être, si je vous dis que je n’ai même pas encore écouté l’album. Je n’ai pas encore non plus acheté le CD. Le CD de la vidéo, c’était juste un CD vierge que j’ai cassé et non celui de Yodé et Siro.

Ce que j’ai fait c’est une manière à moi de vendre l’album de mes frères Zougloumans, c’est une sorte de promo. Les gens ont mal compris, certains me traitent d’avoir pris partie pour un camp, pas du tout. C’est mon inspiration qui m’amène à faire ça. J’aime innover, sortir de l’ordinaire en faisant des choses que tout le monde n’ose pas faire. Je l’ai toujours dit, je suis venu apporter un plus à l’humour dans mon pays. Si ma manière de soutenir mes frères Zougloumans a dû choquer des gens, je m’en excuse»

Pour rappel au lendemain de la sortie de l’album «Héritage» de Yodé et Siro, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l’on voit Ramatoulaye en train de caser un CD, qui selon lui serait le nouvel album des zougloumans.  


Laisser un commentaire

Tina Glamour à propos de l’affaire BB Carla: « Ma fille n’est pas sage mais je lui pardonne »
Dj Arafat: sa veuve Carmen Sama chez le Premier ministre Hamed Bakayoko
Côte d’Ivoire : « Le coût du test du Coronavirus est relevé à 50 000 FCFA à la charge du voyageur »,...
Lolo Beauté : « Mon premier mariage, j’y suis rentrée parce que j’avais faim »
Que cache la mobilisation soudaine de milliers de soldats de l'armée à Abidjan et à Bouaké

Autres articles