Société - Affaire Sacerdoce Royal :

Affaire Sacerdoce Royal : Des éléments probants et irréfutables en ma possession montrent que vous n’avez pas respecté l’ordre que je vous ai donné


Publié le 18 Juillet 2020 à 18:41
Source: lecourrierquotidien.com
2127

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Après la suspension de Sacerdoce Royal d’Abraham Marie Pio, l’Archevêque d’Abidjan, Cardinal Kutwa après enquête lui a adressé une monition et réprimande.

Un communiqué de son éminence Jean Pierre Cardinal Kutwa, Archevêque d’Abidjan a été rendu public.

En date du 12 juin 2020, j’ai émis le décret (N/REF : AA/BC/16/2020), portant arrêt des activités de l’Apostolat catholique Sacerdoce Royal pour nécessité d’enquête en raison des dénonciations d’abus de tout genre qui pèsent sur vous et l’Apostolat « Sacerdoce Royal » dont vous êtes le responsable.

Des éléments probants et irréfutables en ma possession montrent que vous n’avez pas respecté l’ordre que je vous ai donné. Vous avez désobéi en organisant des rencontres virtuelles sur les réseaux sociaux notamment les groupes WhatsApp, des rencontres régulières dans l’enceinte de votre centre de retraite, sans oublier la perception des dîmes.

C’est pourquoi, en référence du droit écclésial au canon 48 portant sur les décrets « pro casu particulari », et conformément au canon 1339 1 et 2 sur les remèdes pénaux, je vous adresse cette monition afin de vous inviter au respect strict du décret porté à votre égard.

Ce décret, je vous le rappelle, donne l’ordre d’arrêter toute activité liée à « Sacerdoce Royal » aussi bien sur les espaces physiques que les espaces virtuels. A cette monition j’ajoute la réprimande pour condamner les actes commis puisqu’ils ont choqué, provoqué du scandale chez certains fidèles chrétiens qui n’ont manqué de le faire savoir et une grave perturbation de l’ordre.

Je vous saurai gré de bien vouloir diffuser in extenso cette monition et cette réprimande à caractère public à l’attention de tous vos membres.

J’espère compter sur votre sens de la discipline et du respect de l’ordre établi en vue de la bonne tenue des enquêtes en cours.



Laisser un commentaire

Tina Glamour à propos de l’affaire BB Carla: « Ma fille n’est pas sage mais je lui pardonne »
Dj Arafat: sa veuve Carmen Sama chez le Premier ministre Hamed Bakayoko
Côte d’Ivoire : « Le coût du test du Coronavirus est relevé à 50 000 FCFA à la charge du voyageur »,...
Lolo Beauté : « Mon premier mariage, j’y suis rentrée parce que j’avais faim »
Que cache la mobilisation soudaine de milliers de soldats de l'armée à Abidjan et à Bouaké

Autres articles