Société - Dougoutigui Lobè

Côte d’Ivoire : Après avoir avoué des pratiques mystiques et ruiné, Dougoutigui accuse désormais le Covid-19


Publié le 14 Septembre 2021 à 20:31
Source: Autres Sources
335

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Invité à l’émission Peopl’Emik de la RTI3, Dougoutigui Lobè, de son vrai nom Yves Martial Boyou a expliqué qu’il a tout perdu dans la ferme que le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, Mamadou Touré lui avait octroyé. En effet, en pleine traversée du désert il fait savoir que sa faillite est désormais liée « au Coronavirus ».

Les derniers aveux de Dougoutigui donnent froid dans le dos. Dans l’émission Peopl’Emik de la RTI3 Yves Martial Boyou a noté que sa ruine est due à la maladie à Coronavirus qui a fait que ses poulets ne s’achetaient plus. Il reconnait tout même que le budget de la ferme s’élevait à  22 millions FCFA.

Selon lui, « au cours d’une conférence de presse faite par le ministre Mamadou Touré à laquelle j’étais invité il a dit que le budget de la ferme s’élevait à 22 millions FCFA, à savoir l’acquisition du terrain, la construction de la ferme, l’achat des poussins etc. Chaque fois que j’allais à son bureau il me donnait toujours de l’argent en espèce en guise de transport. Mais je le partageais toujours avec mon staff ».

« Pour la réalisation du projet je n’ai pas reçu d’argent en espèce. C’est après la construction de la ferme qu’on m’a appelé. D’ailleurs même les poulets étaient déjà achetés. C’est après que j’ai rencontré une difficulté que le ministre m’a remis la somme de 1,5 millions FCFA. Nous étions trois à gérer la ferme », a-t-il détaillé

Répondant à la question de ce qu’il a fait de cet argent, il rétorque, « j’ai fait une bande de 1000 poulets. Lorsque j’ai reçu l’argent j’ai acheté les poulets, la nourriture etc. C’est malheureusement en ce moment qu’est survenue la maladie à Coronavirus et les poulets ne s’achetaient pas. En effet lorsqu’ils sont arrivés à maturité, quand tu appelles un client il refuse de venir et de demande de patienter.

Ce fut un calvaire pour moi, je fus obligé d’appeler l’oncle qui est à Songon à mon secours à Azaguié. Après je n’avais plus rien pour faire évacuer les poulets. Mon oncle avait un magasin d’abatage de poulets et c’est lui qui m’a dit que les clients n’achetaient pas les poulets ».

« C’est à la suite que les poulets ont vieilli, certains ont eu la peste et la plupart d’entre eux sont morts. Voilà comment la ferme est tombée en faillite. Je n’ai pu obtenir que la somme de 400 mille FCFA à la suite des ventes que j’ai remis à mon oncle. Ensuite il y a eu l’affaire de buzz avec Cécilia.

C’est ainsi que le ministre a envoyé des gens à la ferme afin que j’explique ce qui s’était passé parce qu’il aurait appris que j’aurais dilapidé l’argent. En clair, je n’ai jamais donné de l’argent à Cécilia comme on le fait croire. Lorsqu’on se rencontrait, on ne prenait qu’un ‘’pot’’ (une bouteille de boisson) », s’est dédouané Dougoutigui.

« Il ne me reste plus rien mais la ferme est là. Il n’y a plus de poulets. Je sollicite le ministre de la jeunesse encore une fois. Il a cru en moi, il a voulu faire de moi un entrepreneur, un exemple pour la jeunesse mais ça n’a pas été le cas. Il a certainement été blessé. Qu’il sache que je suis toujours le Dougoutigui, son fils qu’il a connu », a-t-il plaidé.

Notons que ce n’est pas la première sortie de Dougoutigui. Après avoir déclaré qu’il était ruiné, suite à une mauvaise gestion de sa ferme, il avait parlé de sa relation avec les fétiches. Ce jour-là il avait avoué avoir adoré un fétiche pour la gloire. « Familles, j’avoue oui, j’ai adoré le fétiche pour la gloire ces derniers temps. Mais mon Dieu m’a montré combien de fois il m’a porté dans son cœur », s’était-il confessé dans une publication sur Facebook.

Dans l’émission "accusé(e) levez-vous" du samedi 16 janvier 2021, sur la Radio Trace FM, l’ancien manager de Dougoutigui Lobè, Fodé avait précisé que Yves Martial Boyou avait «  abandonné la ferme ». En effet, Dougoutigui avait accusé ce derneir de « vol ». En réponse, il avait dit que sa faillite n’était pas due à la ‘’vie de Lougah’’ mais à la crise postélectorale d’octobre 2020. A cette période, selon lui, « rien ne marchait ».

Précisons qu’en 2018, Dougoutigui avait fait une vidéo qui avait touché le ‘’cœur’’ de Mamadou Touré, alors ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes. « Sa ferme sera construite à Azaguié sur une superficie de 1 ha avec 3000 têtes pour commencer. Nous allons nous battre pour que Dougoutigui Lobê réussisse dans ce projet.

Il doit rester un exemple de courage et d’abnégation au travail pour la jeunesse ivoirienne », avait indiqué le ministre Mamadou Touré. Auparavant, Dougoutigui avait suivi une formation en élevage de volailles à Yamoussoukro, entre décembre 2018 et janvier 2019.


Laisser un commentaire

Côte d'Ivoire /Sport / Djoua Christ Lévis parrain du tournoi de football dénommé '' Cohésion Sociale...
People: Il propose 3 millions FCFA à Sandia Chouchou pour une nuit
Côte d’Ivoire / Insécurité : Fin de cavale pour 5 redoutables bandits
Les 4 types d’hommes dont il ne faut pas tomber amoureux
Yopougon : des descentes musclées de la Police nationale, à partir du jeudi 16 septembre 2021

Autres articles

Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9422