Société - Situation Sécuritaire

Côte d’Ivoire : Après Kafolo, une autre attaque au poste frontière de Gbeya (Odienné) ?


Publié le 12 Juin 2020 à 08:56
Source: Autre Presse
763

Autres Sources


Selon plusieurs alertes sur les réseaux sociaux ivoiriens, le poste-frontière de Gbeya (Odienné), à la frontière avec le Mali, a subi une attaque, dans la nuit du jeudi 11 juin 2020.

Selon des bilans non encore officiels et alors qu’aucune source officielle ne confirme cette attaque, il y aurait eu deux blessés, à savoir un militaire et un blessé. Leur prononstic vital ne serait pas engagé. A en croire des relais sur Facebook, le poste-frontière mixte, a été attaqué, par des assaillants non identifiés, qui ont opéré à partir de la broussaille, avec des fusils de type calibre 12, ordinairement utilisés par des chasseurs traditionnels dozo.

Hamed Bakayoko parle après l’attaque de Kafolo : « La réponse sera à la mesure de l’attaque »

Aucune indication toutefois sur les identités des assaillants. Si cette attaque se confirme, ce serait la deuxième en moins de 48 heures, visant des positions des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) du Général Lassina Doumbia engagées dans une lutte anti-terroriste dans le septentrion ivoirien, depuis moins d’un mois.

Une autre attaque au poste-frontière de Gbeya ?

En effet, dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 juin, les gendarmes et militaires ont été surpris par une violente attaque, au poste-frontière de Kong, toujours dans le Nord, mais cette fois, à la frontière avec le Burkina Faso, causant au moins onze morts, parmi l’armée. Un assaillant a été tué, un autre blessé et un a capturé.

Parti accueillir les blessés et les victimes de l’attaque de Kafolo à l’aéroport d’Abidjan, le ministre de la Défense et Premier ministre par intérim, Hamed Bakayoko a déclaré que l’attaque de Kafolo était une action de représailles à l’opération Comoé lancée par l’armée ivoirienne, en partenariat avec l’armée burkinabè.

« Nous nous organisons pour faire face. Nous avons des informations sur cette menace de narcotrafiquants et alliés terroristes », a-t-il laissé entendre.


Laisser un commentaire

Accident de la circulation à Cocody : un véhicule de transport d'écoliers se renverse sous le pont Soro
La Côte-d’Ivoire achète deux nouveaux Mi-24 de remplacement après deux accidents
Un internaute burkinabè réagit après qu'Eunice Zunon ait été brutalisée à l'aéroport de Ouagadougou
Après la sortie de Serey Dié, l’artiste Burkinabé Ka Cora hausse le ton : « J’ai encore les captures...
la FMRM arrive en Guinée, signature d'une convention établit avec la république de Guinée Conakry

Autres articles