Société - COVID-19

Côte d’Ivoire : Qui a laissé entrer 18 Italiens à risque du coronavirus alors que les frontières sont fermées ?


Publié le 26 Mars 2020 à 18:35
Source: Autres Sources
1369

Autres Sources


Dix-huit (18) Italiens à risque du coronavirus rentrés illégalement en Côte d’Ivoire par voie maritime, ont été interpellés à Sassandra par la police maritime, puis conduits à Abidjan. Comment cela est-il possible, alors que les frontières sont fermées ?

La police maritime de Sassandra a fait une belle prise. En effet, elle a mis la main sur 18 Italiens qui tentaient de rentrer frauduleusement sur le territoire Ivoirien. Leur identité reste pour le moment inconnue. Cependant, ils ont tous été conduits à Abidjan pour être mis en quarantaine.

L’information a été donnée par Abidjan.net qui cite Philippe Légré, natif de la région. Ces individus ont été stoppés dans leur élan au moment où les autorités ivoiriennes ont pris, des mesures drastiques pour bouter le Coronavirus hors de son territoire. Qui leur a donné l’autorisation ? L’enquête ouverte permettra de répondre à cette préoccupation. « La corruption va tuer la Côte d’Ivoire », s’est exclamé un commentateur. Pour l’heure, rien n’indique la façon dont l’entrée sur le territoire ivoirien a été faite.

18 Italiens à risque du coronavirus en Côte d’Ivoire

Rappelons que la propagation de l’épidémie à Coronavirus croit à un rythme exponentiel en Côte d’Ivoire. En effet, 7 nouveaux cas dépistés positifs au Covid-19 ont été enregistrés le mercredi 25 mars 2020. Ce qui porte à 80 le nombre de cas confirmés en Côte d’Ivoire. Notons que le lundi 16 mars dernier s’est tenu un Conseil national de sécurité (CNS), présidé par Alassane Ouattara.

Treize mesures avaient été arrêtées pour éviter la propagation du Coronavirus en Côte d’Ivoire. Avec 25 cas, dont trois guérisons le lundi 23 mars, il avait annoncé, dans un discours à la Nation huit mesures supplémentaires. Et ce, après la tenue d’une réunion du Conseil présidentiel en vue de mettre fin à la propagation du Coronavirus.

Italiens coronavirus Sassandra

Il s’agit entre autres mesures de l’instauration de l’état d’urgence et l’instauration d’un couvre-feu de 21 heures 00 à 5 heures 00 du matin, à compter du mardi 24 mars. Le gouvernement avait encore durci le ton le mercredi 25 mars en décidant d’interdire les déplacements hors de la capitale économique ivoirienne à partir du jeudi 26 mars. 683 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures en Italie, ce qui porte le total à 7 503 morts dans le pays. C’est le pays le plus durement touché de la planète à ce jour le plus.

De source proche du dossier, les Européens arrêtés seraient en Côte d’Ivoire depuis une à deux semaines. Il s’agirait d’un équipage composé majoritairement d’Italiens, mais comprenant aussi des Brésiliens (continent américain), des Allemands, au moins un Français et un Britannique. Que sont-ils venus faire en Côte d’Ivoire ? L’enquête nous situera.


Laisser un commentaire

Makosso et Molaré en viennent aux mains lors de "Accusé levez-vous !" : Euloge en pleurs
Miss Côte d’Ivoire-Décès Leila Koné à Abidjan-Des révélations troublantes-On parle...
Après le décès du premier Ministre : Chantal Taïba fait des révélations sur ses rapports avec Gon...
Insécurité/ Abobo : Des microbes surpris par la police, des fumeries reduites en cendre
Skelly frappé par un malheur après sa sortie musclée contre la SODECI

Autres articles