Société - Faits divers

Côte d’Ivoire : Un individu interpellé pour publication de photos de nudité d’une élève sur Internet


Publié le 28 Avril 2021 à 10:17
Source: Autres Sources
2654

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Un individu a été interpellé par la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) pour avoir publié des photos de nudité d’une élève de 19 ans sur internet, qui selon lui, lui aurait manqué de respect.

En ces temps qui courent, tous les moyens sont bons pour certains pour se faire de l’argent. ANCP est de ceux-là. Selon la PLCC, « ARLY, élève âgée de 19 ans, rentre des cours lorsqu’elle reçoit un message via WhatsApp d’un numéro inconnu. Au cours de leur échange, ce dernier l’informe qu’il détient des images d’elle nue. Il lui intime l’ordre de lui envoyer la somme de 30 000F CFA, faute de quoi, elle verrait sa nudité inondée la toile.

Interloquée, elle lui demande comment il a obtenu ces images. Il lui répondit que c’est en échangeant sur le réseau social Facebook. Exaspéré par la tournure que prenait l’échange, il lui envoya une image de sa nudité pour lui prouver qu’il détient effectivement des images compromettantes d’elle ».

« ARLY reconnaît l’image et la seule personne à qui elle a envoyé ses photos n’est autre qu’une Dame de type européen rencontrée sur Facebook. Cette femme l’a contactée avec le profil « Marie-France Duval », et a obtenu des images d’elle lors de leurs échanges. ARLY apeurée lui fait un transfert d’argent de 11500 FCFA.

Mais ce n’est pas ce que l’inconnu a exigé, alors ce dernier continue d’insister pour avoir le montant restant. Pour accentuer la pression, il publie ses images sur Instagram en mode privé.

Face à ce chantage éhonté, mademoiselle ARLY se tourne vers la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) pour porter plainte », relatent les éléments de la PLCC. Les investigations menées par la PLCC avec le concours du Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN) seront fructueuses. Car elles ont permis de découvrir que l’utilisateur du WhatsApp qui avait escroqué mademoiselle ARLY appartient bel et bien à ANCP ainsi que le profil Instagram « @Duvalmarie59 ».

L’individu sans foi ni loi a été interpellé et conduit dans les locaux de la PLCC. Au cours de son audition, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il explique qu’il a ouvert un compte pour se lier d’amitié, flirter et obtenir de ses contacts des images ou informations qui pourraient servir à leur faire un chantage. Il a reconnu avoir publié des images intimes de mademoiselle ARLY sur internet car elle et ses amis ont été irrespectueux envers lui. Il a ajouté qu’il a exposé sa nudité dans un désir de vengeance.

En définitive, ANCP a été conduit devant le parquet d’Abidjan où il pourrait être poursuivi pour utilisation frauduleuse d’éléments d’identification de personne physique, menace et publication d’images à caractère sexuel sur internet suivi d’escroquerie.

Rappelons qu’en décembre 2020, KTC avait été interpellé par la PLCC pour menace de publication de photos et vidéos de nudité d’une jeune fille sur internet. En étroite collaboration avec le Laboratoire de criminalistique numérique (LCN), les éléments avaient mis la main sur le malfrat.


Karina Fofana


Laisser un commentaire

Vitale : « Des ministres ont refusé de m'aider parceque j'ai annoncé que j'étais mariée à Momo wang...
Eudoxie Yao, fatiguée d'être traitée de prostituée de luxe dévoile son véritable métier !
SOS pour un artiste zouglou : Fabio, lead vocal, du groupe CEKIS'A va très mal
Une députée burkinabè a catégoriquement, c'est le fait de marier une seule femme qui nous met dans les...
Bonoua : Grave accident de la circulation des morts et blessés

Autres articles