Société - Décès de Tatiana

Côte d’Ivoire : Voici la vraie raison de la visite de Debordo chez Makosso, une affaire de « diffamation » en jeu


Publié le 06 Avril 2020 à 12:29
Source: Autres Sources
779

Autres Sources


L’artiste, DJ Debordo s’est rendu chez Camille Makosso considéré sur les réseaux sociaux comme son ennemi juré, ce jeudi 2 avril 2020 pour dit présenter ses condoléances à celui-ci qui a perdu son épouse. Un acte complètement en contradiction avec ses propos tenus en date du 29 mars 2020 c’est-à-dire un jour seulement après le décès de Tatiana Kosseré-Makosso.

Dans un direct accordé aux internautes, il répondait à des fans pourquoi il n’a pas peur de Makosso.

« On dit Debordo méfie-toi de Makosso c’est un bandit. Il va te mettre à dos des gens. Si Makosso veut vite mourir qu’il me fasse signe. De toutes les façons, nous on est toujours armé, moi j’ai mon équipe, j’ai mon gang. Quand ça commence automatiquement c’est signalé. Nous ce n’est pas affaire de palabre quand ça commence, on met « bababa » et puis on est parti. Ça ne chauffe pas, c’est donc comme ça », a dévoilé Patrick Sery, le nom à l’état civil de Debordo.

L’artiste DJ s’est enfin rendu compte de la gravité de ses propos ? Cette visite inattendue qui intervient à quelques jours seulement après ces propos, ne serait-elle pas une façon pour Patrick Sery de se dérober de la justice ivoirienne ? Une chose est sûre, Debordo dit vouloir regretter son acte et ses accusations gratuites envers Makosso. « Tatiana, la prophétesse, elle est partie. Dieu l’a rappelée pour continuer sa mission…J’ai des histoires avec Makosso.

Debordo chez Makosso

« Tatiana, la prophétesse, elle est partie. Dieu l’a rappelée pour continuer sa mission…J’ai des histoires avec Makosso. »

Ce n’est pas mon ennemi. On est réuni içi, au nom de Jésus-Christ…Je suis ce que je suis, mais je n’oublie pas de fléchir genoux devant Dieu. Nul n’est éternel…Permettez-moi de rencontrer Makosso. J’ai peut-être abusé dans mes propos sur internet mais après un mea-culpa, je prends les choses en main pour présenter mes condoléances.

Ce n’est pas mon ennemi…Je veux voir Makosso. C’est vrai que je t’ai insulté mais ta douleur m’affecte…Je veux voir Makosso pour lui demander pardon… », s’écriait-il, avant que le révérend Makosso et ses filles n’apparaissent dans la salle de réception.

Un acte sincère ou pas ?

Debordo a été reçu par Camille Makosso à sa résidence de Cocody-Angré. Tatiana Kosséré, l’épouse du révérend Camille Makosso est décédée samedi 28 mars 2020. A la suite d’une intervention chirurgicale consécutive à des complications gastriques, selon des sources proches de la famille. 24 heures seulement après, le chanteur Debordo a publié sur sa page une photo du couple en demandant une autopsie.

« Tatiana Kosséré, famille Kosséré, j’ai mal ! Mais Makosso, on va finir de pleurer, on va s’expliquer ! C’est trop facile cette affaire ! Je demande une autopsie du corps !!! C’est maintenant ça commence ! » a-t-il écrit. Est-ce que l’acte que vient de poser Patrick Sery le dédouane des propos tenus et rendus publics dans une vidéo vis-à-vis de la loi ? Pour l’heure, les Ivoiriens ont le regard tourné vers le procureur Richard Adou, qui n’a cessait de traquer tous ceux qui ont des propos incendier sur les réseaux sociaux.


Laisser un commentaire

Côte d'Ivoire /Sport / Djoua Christ Lévis parrain du tournoi de football dénommé '' Cohésion Sociale...
People: Il propose 3 millions FCFA à Sandia Chouchou pour une nuit
Côte d’Ivoire / Insécurité : Fin de cavale pour 5 redoutables bandits
Les 4 types d’hommes dont il ne faut pas tomber amoureux
Yopougon : des descentes musclées de la Police nationale, à partir du jeudi 16 septembre 2021

Autres articles

Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9422