Société - Rama la Slameuse

Depuis le Burkina Faso, Rama la Slameuse : « Je mise 30 millions F Cfa pour récupérer la Chine populaire de DJ Arafat »


Publié le 23 Août 2019 à 13:20
Source: Autre Presse
1667

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Inconditionnelle fan de DJ Arafat, Rama la Slameuse est encore touchée par la disparition tragique du ‘’président de la Chine populaire’’. Aux premières heures de l’annonce de la mort de celui qu’elle appelle « le PDG », Rama la Slameuse a délivré un message sur sa page Facebook pour traduire sa compassion et sa tristesse face à ce destin tragique de son ‘’maître’’. 

« C'est avec un cœur meurtri que j’ai appris la mort tragique d'un valeureux et digne fils de la terre ivoirienne que jai nommé Ange Didier Houon, DJ Arafat. Je pleure avec vous la Côte d'Ivoire,

je suis de coeur avec la famille éplorée du defunt et la grande famille du showbiz africain en général. Nous sommes tous des éventuels candidats à la mort... Repose en paix le Baobab du couper-décaler !

Autant Rama la Slameuse a mal de perdre « le Baobab du couper-décaler » autant elle ne voudrait pas également voir lui échapper le contrôle de la ‘’Chine populaire’’ de son ‘’président’’. Alors, décide-t-elle de jouer carte sur table en faisant une offre en vue d’avoir le contrôle des fans de DJ Arafat. « Je mise 30 millions F Cfa pour récupérer la Chine populaire de DJ Arafat », a-t-elle déclaré sur sa page Facebook.

Devant de nombreux commentaires très acerbes de fans déçus de cette offre de Rama la Slameuse, elle finira par reculer avant de supprimer cette publication. Toutefois, pour se donner bonne presse après la suppression de son post, elle expliquera dans un autre post que c’était un baromètre pour connaître ses vrais fans.

« Coucou mes fans, juste pour vous dire qu’aujourd'hui j'ai décidé de retirer mes ennemis de mon compte Facebook. Ne voulant pas faire l'erreur de bloquer mes fans sans le savoir, j'ai alors décidé de faire un post choquant pour voir ceux qui vont m'insulter et profiter pour les supprimer. C'est la raison pour laquelle j'ai fait le post où je disais que je mise trente millions (30 000 000) F Cfa pour récupérer la Chine populaire...

Sachez que les vrais fans n'insulteront jamais leur artiste sur la toile. Merci beaucoup pour votre compréhension. Pendant que les fans attendent que tu acceptes leurs invitations, tes ennemis occupent ta liste d'amis Facebook. Désormais, je passerai par certains posts pour bloquer ces animaux domestiques enveloppés dans la peau d'hommes », a-t-elle tenté d’expliquer.

Accusée de blanchiment d’argent, l’artiste Burkinabè Rama la Slameuse a a été déférée le lundi 24 juin 2019 à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou après son audition pour ces mêmes faits. Son jugement était attendu pour le mois de juillet 2019.

Selon le Procureur Maiza Sérémé qui s’était prononcé, l’affaire Rama la Slameuse remonte à la fin mai 2018 où le parquet près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou a saisi la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) aux fins de diligenter une enquête sur des faits présumés de blanchiments de capitaux.

Puis, le 25 octobre 2018 le parquet recevait le rapport de la CENTIF et saisissait le juge d’Instruction le 16 novembre 2018, aux fins d’ouverture d’une information contre Diallo Rasmata alias Rama la Slameuse. Et depuis vendredi 16 août, Rama la Slameuse est en liberté provisoire. 


Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : deux présumés meurtriers d’un Iman à Bonon dans les mailles de la Police pour 3 500...
Côte d’Ivoire : Des “gnambro” de Cocody agressent des chauffeurs, un commissariat envahi
Après sa démission du staff du groupe Magic Diezel : Chico Lacoste promet le grand déballage
Société: Bouaké, le Maire Djibo Nicolas annonce l'arrivée des Présidents Alassane Ouattara et Emmanuel...
Cameroun : Nathalie Koah dessine le portrait de son genre d'homme

Autres articles

Top articles

Publié le 19 Juillet 2019 à 16:56 | 8217