Société - Délit de fellation a l'école de police

École de police : Le policier qui entretenait des relations homosexuelles avec les élèves policiers déféré à la Mama après avoir été pris en flagrant délit de fellation


Publié le 17 Août 2019 à 09:07
Source: Autres Source
1686

Autres Source


Dans un communiqué publié sur la page Facebook du Tribunal militaire d’Abidjan, apprend-on que « le Sergent-chef B.A.Y a été reconnu coupable des faits mis à sa charge. Il a été mis aux arrêts et déféré à la MAMA pour attentat à la pudeur, abus d'autorité faits prévus et punis par le code pénal ». Ledit communiqué mentionne que la « relation homosexuelle, un acte qui n'honore pas l'École nationale de Police d'Abidjan ». 

Ces faits, mentionne le communiqué « d'une gravité extrême ont été renvoyés devant le parquet militaire d'Abidjan le mercredi 14 août dernier », toute chose qui aura conclu à la condamnation du fonctionnaire de police. De fait, en service à l'École de police, le Sergent-chef, selon le Tribunal militaire, « s'adonnait plutôt à des actes peu catholiques avec les pensionnaires de cette institution au lieu de leur inculquer la déontologie du métier d'agent de police ».

Pour avoir ses victimes, ce policier-cuisinier les soumettait soit à un honteux chantage soit contre proposition de bons mets. « En effet, cet agent, avec l'influence qu'il avait dans la cuisine, son lieu de travail, faisait du chantage ou proposait des mets assez fumants pour avoir des "clients" et assouvir ces sales désirs », mentionne le communiqué. 

C’est après lui avoir tendu un piège suite à la dénonciation d’un élève policier que le policier-cuisinier sera pris en flagrant délit de fellation sur un élève de l’école. « Sur dénonciation d'un élève sous-officier, victime, cet indélicat policier a été pris au piège et en flagrant délit pendant qu'il faisait la fellation à l'élève sous-officier V.B.Z », lit-on sur les circonstances de son arrestation.

Pour ses actes condamnés par le code pénal, « le Sergent-chef B.A.Y a été reconnu coupable des faits mis à sa charge. Il a été mis aux arrêts et déféré à la MAMA pour attentat à la pudeur, abus d'autorité faits prévus et punis par le code pénal ».


Laisser un commentaire

Insécurité/ Abobo : Des microbes surpris par la police, des fumeries reduites en cendre
Skelly frappé par un malheur après sa sortie musclée contre la SODECI
Yodé et Siro répondent à Doumbia Major, Adjoumani et consorts
Emma Lohoues crache ses vérités : « On n’a pas eu besoin de nous vendre et ''gérer bizi'' pour...
Affaire CD de Yode et Siro casé : Ramatoulaye se justifie, « c’est une manière à moi de vendre...

Autres articles