Société - Crime hideux

Grand Bassam : La découverte macabre d'un corps sans vie près du village Gbamele inquiète la population


Publié le 26 Janvier 2021 à 22:57
Source: Autres Sources
4532

Photos d'illustrations


Un corps sans vie a été découvert près du lac du village Gbamele, dans la sous-préfecture de Grand Bassam.

Le corps sans vie d’un individu a été découvert, lundi 25 janvier 2021, aux environs de 15 h 30 mn aux abords du lac du village Gbamele, dans la sous-préfecture de Grand Bassam. Cet individu de sexe masculin répondrait au nom de Diallo Alassane. L’on ignore pour l’heure les circonstances de sa mort. Des agents de la brigade de gendarmerie de Grand-Bassam ont procédé au constat d’usage. Un autre corps a été découvert ce même jour dans la ville de Daloa. 

Dans un village situé à 4 kilomètre de Daloa c’est la désolation et la tristesse. Le corps sans vie d'un planteur a été retrouvé en putréfaction lundi 25 janvier 2021. Il s’agit du nommé Marcel T. Un planteur de longue date dans le village de Bekipréa a été victime d'un acte inhumain. Après 72 heures de disparition, son cadavre a été découvert aux encablures de l'école primaire du village.

C'est son vélo qui a été retrouvé en premier lieu. C'est ce qui a intensifié la recherche dans la zone et peu de temps après, le corps fut trouvé non loin de la voie qui mène à son campement. 

La gendarmerie alertée, a dépêché une équipe accompagnée d'un agent de santé sur place et une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs de crime odieux. Il laisse derrière lui des enfants et une épouse inconsolable.

Pour rappel, une fillette retrouvée assassinée et vidée de son sang dans l'enceinte de son école. Selon les informations recueillies auprès de son oncle, Konan Jean Charles, Alan Affoué Jemini Mickaël en classe de CP2, a été renvoyée de sa classe à l’EPP Manioc Sud D1 lundi aux environs de 17h, pour avoir oublié son ardoise à la maison. 

C’est en allant cherché son manuel scolaire qu’elle aurait été accostée par un individu non identifié. Elle n’est pas rentrée hier soir à la maison. Malgré les recherches de ses parents, elle n’a donné aucun signe de vie jusqu’à ce que son corps sans vie soit retrouvé ce matin à 8h dans l’enceinte de l’école. Cependant, la petite Jemini a été découverte vidée de tout son sang. D’autres sources affirment qu’elle aurait été violée avant d’être assassinée. Elle a également reçu un coup violent à la tête entrainant une ouverture sur le crâne.


Laisser un commentaire

Deuil : le footballeur ivoirien, Serey Dié frappé par un évènement malheureux
Emma Lohouès fait sortir toute sa langue dans une photo et fait des mécontents
Toulepleu : concentrée sur son téléphone, une dame finit sa course dans un caniveau
Meiwey a avoué dans l'émission rien à cacher" j'ai couché avec des politiciennes et je bois attoté"
Côte d'Ivoire : Minignan (Odienné), des collégiennes victimes de transes collectives

Autres articles