Société - Présidentielle 2020

La troupe exige aussi 10 millions/soldat à ADO, sinon elle ne tiendra pas les Ivoiriens en laisse à la Présidentielle du 31 octobre


Publié le 12 Août 2020 à 07:20
Source: lecourrierquotidien.com
8673

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Illustration scandaleuse de la soif inextinguible de pouvoir d’un homme qui a provoqué et entretenu neuf ans durant une hécatombe pour accéder au pouvoir, la candidature anticonstitutionnelle de Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre prochain, a suscité chez les hommes en tenue de Côte d’Ivoire des envies d’assouvir leurs intérêts personnels.

Tout est parti de l’information selon laquelle le président sortant avait reçu tour à tour les Généraux de l’armée ivoirienne et les ex-chefs de la rébellion armée ayant aidé la France à renverser le régime du président Laurent Gbagbo, pour baliser avec eux la voie d’une candidature hors normes (la sienne) à un troisième mandat à la présidence de la République.

A l’occasion, les Généraux et les ex-ComZones incorporés à l’armée après l’arrivée au pouvoir de monsieur Ouattara auraient reçu 100 millions chacun  pour les uns, et 50 millions chacun pour les autres, de monsieur Ouattara qui achetait ainsi leur adhésion à son coup de force contre la Constitution, et plaçait son éventuel troisième mandat sous leur protection.

Malheureusement, cette donation a eu le don d’exaspérer les militaires du rang et autres officiers non logés à la bonne enseigne de ceux qui ont eu les faveurs du président, et qui n’ont que leur conscience pour déplorer leur drame de serviteurs de la nation, tirant  le diable par la queue.

Ce sont ces militaires  clochardisés qui entendent imposer à Ouattara des dépenses supplémentaires à hauteur de 10 millions par tête pour les quelques 80.000 éléments que comptent les forces de défense et de sécurité ivoirienne, hormis les forces spéciales dont les données –statistiques y compris- sont classées “secret d’Etat”.   Les dépenses que le contribuable ivoirien -vache à traire de monsieur Ouattara- doit consentir pour que celui qui veut effectuer un hold-up sur la Constitution de Côte d’Ivoire puisse s’offrir un troisième quinquennat, prélude à un quatrième en 2025, approximeront les 700 milliards de francs Cfa si l’ancien poulain de Blaise Compaoré et Nicolas Sarkozy ne veut pas que sa reconduction au pouvoir se heurte à la colère des hommes de troupes.

En attendant, c’est le blogueur Chris Yapi qui boit du petit lait face à la mésaventure du tombeur de Laurent Gbagbo, lui qui a informé mardi que « Les évènements se précipitent et les choses semblent prendre de court le Président-candidat. ». Et le blogueur dont le slogan, “Chris Yapi ne ment pas” en dit long sur la fiabilité des informations, d’ajouter :

« Tout était géré et bouclé lui avait-on promis. Mais, la réalité semble indiquer que rien n’est calé et que tout est précaire, y compris la paix sociale et la sécurité nationale. Les services de renseignement ont informé le Président Ouattara qu’une grogne était en train de s’installer dans l’armée et risquait de gagner rapidement l’ensemble des casernes, si on n’y prenait garde. La grogne devenait persistante et apparemment les risques de contagion dans toutes les unités étaient réels. »

cameroonvoice.com


Laisser un commentaire

Accident de la circulation à Cocody : un véhicule de transport d'écoliers se renverse sous le pont Soro
La Côte-d’Ivoire achète deux nouveaux Mi-24 de remplacement après deux accidents
Un internaute burkinabè réagit après qu'Eunice Zunon ait été brutalisée à l'aéroport de Ouagadougou
Après la sortie de Serey Dié, l’artiste Burkinabé Ka Cora hausse le ton : « J’ai encore les captures...
la FMRM arrive en Guinée, signature d'une convention établit avec la république de Guinée Conakry

Autres articles