Société - Présidentielle 2020

Manifestations : des tirs à balles réelles entendus dans la ville de Bangolo


Publié le 15 Septembre 2020 à 19:18
Source: Autre Presse
6681

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


L'actualité de la Côte d'Ivoire de ce mardi est marquée par le verdict du Conseil Constitutionnel d'hier soir jugeant irrecevables les candidatures de Guillaume Soro et Gbagbo Laurent deux titans de la scène politique ivoirienne. Depuis ce matin, des manifestantions sont constatées dans les de nombreuses grandes villes du pays ( Bangolo, Bonoua et Guiglo) malgré la décision du gouvernement interdisant les manifestations sur l'ensemble du territoire jusqu'au 30 Septembre.

Ces jeunes manifestants sont sortis pour dénoncer cette décision du Conseil Constitutionnel qu'ils jugent illégale mais surtout pour dénoncer vigoureusement la candidature d'Alassane Ouattara poir un troisième mandat et validée par ce même Conseil Constitutionnel. En représailles à cette décision, des scènes de guérillas sont observées depuis ce mardi matin entre l'armée et les manifestants dans ces dites localités.

Épuisée, la police a tiré à balles réelles en l'air dans la ville de Bangolo en vue de disperser les manifestants qui sont dans les rues depuis ce matin. Heureusement pour l'heure l'on ne note aucun incident majeur. Concernant la ville de Bonoua, la manifestation contrairement aux manifestations précédentes, s'est déroulée dans le calme sans incident majeur.


Laisser un commentaire

Accident de la circulation à Cocody : un véhicule de transport d'écoliers se renverse sous le pont Soro
La Côte-d’Ivoire achète deux nouveaux Mi-24 de remplacement après deux accidents
Un internaute burkinabè réagit après qu'Eunice Zunon ait été brutalisée à l'aéroport de Ouagadougou
Après la sortie de Serey Dié, l’artiste Burkinabé Ka Cora hausse le ton : « J’ai encore les captures...
la FMRM arrive en Guinée, signature d'une convention établit avec la république de Guinée Conakry

Autres articles