Société - Meurtre de la secrétaire de la paroisse

Meurtre de la secrétaire de la paroisse Sainte-Cécile : l`Église catholique fait des éclaircies et invite les fidèles chrétiens à plus de vigilance


Publié le 16 Août 2019 à 09:37
Source: Autres Source
830

Meurtre de la secrétaire de la paroisse


Face au meurtre atroce de Faustine Brou N’Guessan, secrétaire de la paroisse Sainte-Cécile le samedi 10 août aux environs de 11 h, le père Augustin Obrou, chargé de communication de l’archevêché d’Abidjan a animé un point de presse ce mercredi 14 août à l’auditorium de la cathédrale Saint-Paul du Plateau.

Le prêtre a d’entrée de jeu, rappelé les faits et les circonstances de cet assassinat avant d’inviter les fidèles chrétiens à plus de vigilance. ‘’ Faustine Brou N’Guessan a été tailladée avec un objet tranchant en des endroits précis (tête, poignée, cou et doigts) montrant le professionnalisme du tueur, afin d’empêcher sa victime de survivre’’ a relaté l’abbé Augustin Obrou. Avant de préciser qu’aucun bien de la victime n’a été emporté à part sa Carte Nationale d’Identité et son téléphone portable par l’assassin. Selon lui, une enquête a été ouverte et suit son cours.

Aussi, un comité de crise a été mis en place afin de réfléchir sur la question sécuritaire des paroissiens et les paroisses, le chargé de communication de l’archevêché d’Abidjan a confié que ‘’ le cardinal Jean-Pierre Kutwa a demandé que tout soit mis en œuvre pour que le meurtrier soit mis aux arrêts (…) l’église est miséricorde, mais cette miséricorde se fait dans la justice’’. Il a par ailleurs invité les fidèles chrétiens à plus de vigilance. ‘’ Nos paroisses ont des agents de sécurité, mais il serait souhaitable que les fidèles signalent les anomalies qu’ils constatent dans le comportement des gens qui viennent sur nos paroisses. C’est vrai que l’Église est un lieu de recueillement, on ne se mettra pas à fouiller les gens par souci de créer une psychose, néanmoins certaines attitudes nous obligent à être plus vigilants ‘’ a-t-il lancé. Il a enfin traduit comme dans les premières heures du meurtre, toutes les condoléances de l’Église à la famille éplorée.

Rappelons que Faustine Brou N’Guessan âgée de 60 ans était mère d’une fille et travaillait en tant que secrétaire à la paroisse Sainte-Cécile du Vallon depuis une trentaine d’années et devait aller à la retraite cette année.


Laisser un commentaire

52 millions détournés à l’Institut Pasteur ? Les techniciens menacent de bloquer les tests de la COVID-19
Musique: Yodé et Siro font la leçon à Tiken Jah fakoly
Showbiz : Siro attaque Mikou Izé izé : « Ce qu’il fait, c’est de la sorcellerie »
Tragédie dans le milieu du mannequinat ; voici ce qui a tuée "Sonia Tra"
Coup de tonnerre. « Opération spéciale » de fraude sur la nationalité ivoirienne au Tribunal de Yopougon

Autres articles