Société - Décès d'Arafat

Molare raconte comment Carmen Sama a failli se suicider après avoir appris le décès de DJ Arafat : « Elle avait tenté de se suicider en buvant de l’eau de javel »


Publié le 12 Août 2020 à 12:01
Source: Autre Presse
5822

Autres Sources


Accusé de tous les noms après le décès tragique de DJ Arafat, Molare qui avait jusque-là gardé le silence a raconté dans une publication les derniers instants du ‘’président de la Chine’’. Dans son récit de cette journée du 12 août 2019, ‘’le Boss du couper-décaler’’ revient sur le suicide manqué de Carmen Sama.

Ce mercredi 12 août 2020, jour marquant la célébration du premier anniversaire de décès de DJ Arafat, Molare a voulu se vider, lui qui après l’annonce de cette tragique nouvelle a été la cible de plusieurs fans en colère. Après avoir gardé le silence pendant un an sur ce qu’il a vécu après la mort de son beau-frère, Molare a décidé de lever son deuil ce mercredi. Et pour le faire, il s’est libéré en faisant le récit de ce jour fatidique où DJ Arafat a rendu l’âme après un grave accident de moto.  

Dans une publication sur sa page Facebook, Molare raconte comment Carmen Sama a voulu se suicider à l’annonce de la mort de DJ Arafat. « À notre arrivée à la maison, on monte directement dans ta chambre pour informer Carmen. Ta cousine venait de le lui dire 2mn avant et elle avait tenté de se suicider en buvant de l’eau de javel. Il a fallu l’intervention de ta cousine, de sa sœur et de sa tante pour éviter le pire », a-t-il révélé. 

Et Molare de décrire l’environnement dans lequel était la maisonnée après avoir cette information du décès du maitre des lieux. « Le choc est grand, on descend avec Carmen au salon. Ton père (l’alors ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko) ne dit rien. Pendant 20mn, silence total. Olo est là encore, je ne l’oublie pas. Il est le seul à faire du bruit, on ne comprend pas ce qu’il dit et il est complètement sonné. Je sais aussi que nous sommes nombreux mais je ne vois plus trop quelles sont les personnes présentes », a-t-il décrit. 

Molare n’oublie toutefois pas toutes ces méchancetés qu’il a vécues après le décès de DJ Arafat dont sa participation de très loin aux obsèques et son empêchement à accompagner Le Daïshikan à sa dernière démeure. « J’ai vécu des choses pas croyables avec ton départ mais j’ai décidé de ne pas être une victime. Je voulais lever mon deuil ce jour. Je n’ai pas pu aller te célébrer à ta veillée mais je t’ai vu plusieurs fois à ta dernière demeure », a-t-il déploré. 

Pour Molare, DJ Arafat reste le meilleur de sa génération mais aussi le plus chiant. « Ce que je peux te dire, Didier, tu me manques. Ce que je peux te dire, c’est que tu manques à tout le monde. Tu étais le plus talentueux mais en même temps le plus chiant de ta génération », a-t-il témoigné. 


Laisser un commentaire

Riviera Palmeraie : 2 voleurs tabassés, par une foule en colère, pour un flagrant délit de vol
Drame sur la route d'Oumé : un chauffeur prend une balle en pleine tête et 3 autres passagers tués
Les employés d’ECOBANK Côte d’Ivoire en grève pour dénoncer le mauvais traitement à leur infliger...
Côte d’Ivoire : Bouaké, fusillade au s'alentour de la RTI, les riverains en panique
Accident de la circulation à Cocody : un véhicule de transport d'écoliers se renverse sous le pont Soro

Autres articles