Société - Yodé et Siro

Musique: Yodé et Siro font la leçon à Tiken Jah fakoly


Publié le 03 Juillet 2020 à 14:59
Source: Autre Presse
8391

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Disponible depuis ce vendredi 3 juillet 2020, le tout nouvel album de Yodé et Siro fait déjà des vagues. La chanson baptisée "On dit quoi ?", qui fustige le régime du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), suscite de vives réactions. Composé dans un style engagé, le titre s'attaque ouvertement à la gestion d' Alassane Ouattara. De quoi à donner une leçon à certains chanteurs.

Yodé et Siro tout feu tout flamme avec "Héritage"

Le sixième album du duo zouglou Yodé et Siro était très attendu par les mélomanes de la Côte d'Ivoire, mais aussi par ceux de la sous-région. Cela faisait douze ans que les deux chanteurs avaient sorti leur dernier disque. Avec "Héritage", les enfants de Gbatanikro n'ont pas failli à la tradition. En effet, Yodé et Siro sont connus pour être très critiques envers les politiciens, surtout ceux qui sont au pouvoir. Les deux compères ont donc lancé de véritables piques à Alassane Ouattara à travers leur chanson "On dit quoi ?".

Dans ce titre, les ex-membres du groupe Les Poussins Chocs pointent du doigt les réalités que vivent les populations ivoiriennes. "Le pays devient joli oh oh, y’a goudron partout, y’a lumière partout, y’a même lumière dans goudron, merci aux PPTE, soutrali des pays pauvres, mais président ton peuple à faim", chantent Yodé et Siro. La voix particulière de Dally Djédjé Gervais, accompagné par Sylvain Dacavailles Aba, flirte aisément avec la musique pour cracher la vérité.

Yodé et Siro démontrent qu'ils n'ont nullement retourné leur veste. En effet, le vendredi 19 juin 2020, ils ont rendu une visite à Hamed Bakayoko, le ministre ivoirien de la Défense. Il s'agissait pour eux de présenter le nouvel album au maire d'Abobo et non de lui faire allégence. "Nous ne sommes pas allés le voir pour autre chose. Nous sommes allés le voir pour la reconnaissance, c'est-à-dire pour tout ce qu'il fait pour les artistes ivoiriens", ont-ils confié à RTI Info.

Si la constance de Yodé et Siro est salutaire, ce n'est pas le cas pour Tiken Jah Fakoly. En effet, les chanteurs de zouglou ont critiqué le régime d' Henri Konan Bédié, de Laurent Gbagbo et n'épargne pas Alassane Ouattara. Le chanteur de reggae a troqué sa tenue de révolutionnaire depuis que le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix a accédé au pouvoir. Il est vrai que l'auteur du titre "Mangecratie", qui a mené la vie dure au régime du Front populaire ivoirien, dépeint l'actualité à travers des vidéos diffusées sur la toile, mais ses chansons ne sont plus aussi critiques qu'à ses débuts. L'exemple de Yodé et Siro devrait servir d'exemple.


Laisser un commentaire

Affaire de 3e mandat: le commissariat de Bonoua incendié, le commissaire saisi et envoyé à la cour royale
Côte d’Ivoire : Terrible affrontements à la machette entre microbes à Abobo Samaké, plusieurs blessés...
S Kelly libéré par la justice avec sursis après un lobbying payant de A’Salfo auprès du Premier...
Molare raconte comment Carmen Sama a failli se suicider après avoir appris le décès de DJ Arafat : « Elle...
Election à la FIF : Tout est mélangé, deux camps différents, deux différentes conférences de presse...

Autres articles