Société - Orpaillage clandestin

Orpaillage clandestin: le cerveau d’un réseau de traite de personnes en provenance du Burkina arrêté


Publié le 01 Décembre 2019 à 20:00
Source: Autres Source
782

Orpaillage clandestin


A Bouna, le présumé cerveau du réseau de traite de personnes sur les sites d’orpaillage clandestin a été condamné à 10 ans de prison ferme.

Agé de 35 ans, l’individu était recherché par les forces de sécurité comme étant l’un des cerveaux d’un réseau mafieux de traite de personnes en provenance du Burkina-Faso, du Mali et de la Guinée.

Il faisait entrer frauduleusement des personnes en Côte d’Ivoire pour être des employés pour proxénétisme ou ouvriers sur des sites d’orpaillage clandestin dans la région du Bounkani et dans le parc national de la Comoé, signale-t-on.

Epinglé le 22 novembre, le prévenu a reconnu à la barre du tribunal avoir agir sous les ordres d’un patron.

Le parquet de Bouna a invité les populations à la franche collaboration, pour démanteler tous les réseaux de traite de personnes, par la dénonciation ou la signalisation anonyme des personnes suspectes.


Laisser un commentaire

Carmen Sama, veuve d'Arafat, répond a ses détracteurs : ''Je ne suis pas née pour plaire, mais je suis...
Côte d’Ivoire-Burkina: Une opération conjointe anti-djihadiste vire au fiasco, un haut responsable de...
Côte d’Ivoire: Le chef d’escadron de la gendarmerie de Kong arrêté suite au fiasco d’une opération...
Accident tragique a Angre: les quatre meurtriers sont actuellement aux mains de la police
Carmen Sama s’offre une grosse cylindrée neuve de 15 millions F Cfa et se réconcilie avec Emma Lohoues

Autres articles

Top articles