Société - Orpaillage clandestin

Orpaillage clandestin: le cerveau d’un réseau de traite de personnes en provenance du Burkina arrêté


Publié le 01 Décembre 2019 à 20:00
Source: Autres Source
890

Orpaillage clandestin


A Bouna, le présumé cerveau du réseau de traite de personnes sur les sites d’orpaillage clandestin a été condamné à 10 ans de prison ferme.

Agé de 35 ans, l’individu était recherché par les forces de sécurité comme étant l’un des cerveaux d’un réseau mafieux de traite de personnes en provenance du Burkina-Faso, du Mali et de la Guinée.

Il faisait entrer frauduleusement des personnes en Côte d’Ivoire pour être des employés pour proxénétisme ou ouvriers sur des sites d’orpaillage clandestin dans la région du Bounkani et dans le parc national de la Comoé, signale-t-on.

Epinglé le 22 novembre, le prévenu a reconnu à la barre du tribunal avoir agir sous les ordres d’un patron.

Le parquet de Bouna a invité les populations à la franche collaboration, pour démanteler tous les réseaux de traite de personnes, par la dénonciation ou la signalisation anonyme des personnes suspectes.


Laisser un commentaire

Accident de la circulation à Cocody : un véhicule de transport d'écoliers se renverse sous le pont Soro
La Côte-d’Ivoire achète deux nouveaux Mi-24 de remplacement après deux accidents
Un internaute burkinabè réagit après qu'Eunice Zunon ait été brutalisée à l'aéroport de Ouagadougou
Après la sortie de Serey Dié, l’artiste Burkinabé Ka Cora hausse le ton : « J’ai encore les captures...
la FMRM arrive en Guinée, signature d'une convention établit avec la république de Guinée Conakry

Autres articles