Société - Situation sécuritaire

Que cache la mobilisation soudaine de milliers de soldats de l'armée à Abidjan et à Bouaké


Publié le 05 Août 2020 à 08:31
Source: lecourrierquotidien.com
5820

Photos d'illustrations


Mieux vaut prévenir que guérir ! Voici l’idée qui sous-tend l’action du gouvernement ivoirien qui a mobilisé une centaine de soldats arrivés de Bouaké, du 3è bataillon d’infanterie, du 1er bataillon de commandos-parachutistes (BCP) et de d’autres bataillons du pays.

Ces soldats qui ont passés un test médical la semaine dernière, sont en attente à Abobo, à Anonkoua-Kouté avant leur déploiement prochain sur le théâtre des opérations déjà identifié.

La Côte d’Ivoire a essuyé une attaque à relent terroriste dans la nuit du 10 au 11 juin dernier à Kafolo, à une quarantaine de kilomètres de Kong, au Nord-Est du pays.

Mais, cette fois-ci, la centaine de soldats, dont un seul, pour des raisons de blessure au bras, n’a pu passer le test médical, est mobilisée pour faire face à la menace en dehors des frontières ivoiriennes. Ils devraient rejoindre la MINUSMA, la force onusienne basée au Mali pour combattre les terroristes qui ont pris pieds dans le nord de ce pays frontalier et dont les activités, viennent jusqu’aux frontières nord avec la Côte d’Ivoire.

La toute première vague de soldats ivoiriens partie sur ce théâtre extérieur était composée de 600 éléments.


Laisser un commentaire

Riviera Palmeraie : 2 voleurs tabassés, par une foule en colère, pour un flagrant délit de vol
Drame sur la route d'Oumé : un chauffeur prend une balle en pleine tête et 3 autres passagers tués
Les employés d’ECOBANK Côte d’Ivoire en grève pour dénoncer le mauvais traitement à leur infliger...
Côte d’Ivoire : Bouaké, fusillade au s'alentour de la RTI, les riverains en panique
Accident de la circulation à Cocody : un véhicule de transport d'écoliers se renverse sous le pont Soro

Autres articles