Société - Situation sécuritaire

Rafles : le commissaire du gouvernement appelle la police de « cesser immédiatement les violations graves des droits »


Publié le 17 Février 2020 à 10:57
Source: lecourrierquotidien.com
12557

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Le commissaire du gouvernement ivoirien le contre-amiral Ange Kessi a demandé vendredi aux différents chefs d’unités de la police de « cesser immédiatement les violations graves des droits » lors des rafles générales, dans une note.

« Le chef du parquet militaire demande aux différents chefs des unités de cesser immédiatement ces violations graves des droits humains », indique la note.

Mercredi, un internaute a publié dans le groupe « Police secours », une note dans laquelle il affirmait avoir porté plainte contre le préfet de police d’Abidjan le commissaire Siaka Dosso, pour avoir été « détenu illégalement et injustement » dans les locaux de la préfecture.

La note souligne qu’en novembre 2019, lors d’une visite inopinée, le contre-amiral Ange Kessi « a pu se rendre compte de la situation des raflés » et « a discuté avec le préfet de police ».


Laisser un commentaire

Émouvant, Debordo demande pardon à Makosso : le Révérend général en larmes (Vidéo)
Côte d’Ivoire Covid-19 : deux hôpitaux préfabriqués livrés en 10 jours
Après « la grosse colère » de Ouattara l’INJS abandonné comme lieu de quarantaine en Côte-d’Ivoire
Covid-19/ Ecole nationale de police : La délivrance des laisser-passer suspendue, voici les raisons
Coronavirus Côte d’Ivoire : Un enfant de 3 ans, 2 jeunes filles et une vieille de plus de 60 ans parmi les...

Autres articles