Société - 3e mandat de Ouattara

Serey Dié a t-il vraiment dit ça : ''on va vous arrêter, vous mettre dans trou et puis y a rien''


Publié le 25 Août 2020 à 10:39
Source: lecourrierquotidien.com
8411

Autres Sources


Serey Dié, l'ex capitaine des Éléphants, a fait un live sur sa page Facebook ce dimanche 23 août, sur le coup de 12 heures 30.

''On m'a dit de ne pas faire ce direct, mais je n'ai pas pu m'empêcher de parler'', s'est-il introduit en s'exprimant dans une colère perceptible :

« Qu'est-ce que vous gagnez à casser les magasins ? J'ai regardé une vidéo dans laquelle j'ai entendu des gens dire, ça-là c'est magasin des abourés, ça-là c'est magasin des dioulas. Et quand vous finissez de les brûler, comment vous vous sentez une fois à la maison ? Cela a-t-il pu résoudre vos problèmes ? Ce sont les magasins de vos mamans que vous cassez, et les politiciens ne payent pas le loyer de vos mères. Ils sont dans leurs climatiseurs pendant que vous êtes dans la rue. Nous sommes condamnés à vivre ensemble et il faut arrêter ces actes de vandalisme.

Moi je suis guéré, et je suis d'Abobo. Mais quand je vais à Abobo les gens croient que je suis dioula tellement il y a une complicité avec eux.

Je connais des jeunes dioulas qui ne sont pas d'accord avec des politiciens du nord. Alors, qui vous a dit que les magasins de ceux que vous cassez sont forcément concernés par vos querelles politiques ? C'est votre droit de marcher, qu'on soit opposant ou parti au pouvoir, mais vous devez le faire dans la discipline, sinon on va vous arrêter, vous mettre dans trou et puis y a rien ! On a pas besoin de casser les magasins, c'est le droit de tous de manifester mais il faut que ça se passe de manière pacifique, vous pouvez par exemple faire grève de la faim, mais de grâce, préservons la paix. J'ai mal de voir la jeunesse de mon pays s'entre-tuer... »

En disant aux manifestants ''on va vous arrêter, vous mettre dans trou et puis y a rien'', Serey Dié ne s'adresse pas qu'à un camp. Il fait allusion à tous ceux qui s'adonnent à des actes de vandalisme, en les avertissant que ce sont eux qui auront à perdre, car au bout de leurs révoltes ils ne récolteront que la prison.

À écouter le footballeur, son ras-le-bol semble parti des derniers évènements de Bonoua pendant lesquels la ville était en proie à des flammes.

En somme, Serey Dié invite les populations à faire la part des choses entre l'ethnie du citoyen et son penchement politique. Ce sont deux éléments à ne pas confondre, car autant on peut être malinké et être du camp de l'opposition, autant on peut être de l'ouest et avoir des affinités avec les politiques du nord. Tout ce que Capi demande, c'est la paix et la cohésion sociale dans son pays.


Laisser un commentaire

Un internaute burkinabè réagit après qu'Eunice Zunon ait été brutalisée à l'aéroport de Ouagadougou
Après la sortie de Serey Dié, l’artiste Burkinabé Ka Cora hausse le ton : « J’ai encore les captures...
la FMRM arrive en Guinée, signature d'une convention établit avec la république de Guinée Conakry
Côte d’Ivoire – DJ Arafat : voici le nouveau mari de sa femme Carmen Sama
Incroyable mais vrai/Korhogo: la police fait une découverte surprenante dans la prison civile

Autres articles

Top articles