Société - Gnambros, encore eux

Treichville : 2 gnambros gravement blessés dans une bagarre, le préfet Vincent Toh Bi interpelle les différents maires d’Abidjan


Publié le 05 Novembre 2019 à 15:39
Source: Autre Presse
1045

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


 Gnambros, encore eux. !!!! », a déploré le préfet Vincent Toh Bi Irié, dans un post sur les réseaux sociaux, avant de planter le décor : « Ce week-end, une bagarre entre gnambros à la Gare de Bassam, à Treichville, a fait 02 blessés graves »

Le préfet d’Abidjan a fait savoir que depuis février 2018, des points de chargement au grand carrefour de Treichville ont été fermés pour contenir la violence des gnambros. Mais que « ceux-ci ont déporté leurs activités sur les rues adjacentes discrètement avant d’en faire des sources principales de revenus »

Vincent Toh Bi nous apprend que « ces activités se sont incrustées dans les conflits entre syndicats officiels de transporteurs pour le partage des espaces ».

Il veut combattre la violence dans le monde du transport. Comme il l’a souligné, ce combat est « une œuvre de longue haleine qui requiert l’implication de tous, les Maires en premier »


Laisser un commentaire

Carmen Sama, veuve d'Arafat, répond a ses détracteurs : ''Je ne suis pas née pour plaire, mais je suis...
Côte d’Ivoire-Burkina: Une opération conjointe anti-djihadiste vire au fiasco, un haut responsable de...
Côte d’Ivoire: Le chef d’escadron de la gendarmerie de Kong arrêté suite au fiasco d’une opération...
Accident tragique a Angre: les quatre meurtriers sont actuellement aux mains de la police
Carmen Sama s’offre une grosse cylindrée neuve de 15 millions F Cfa et se réconcilie avec Emma Lohoues

Autres articles

Top articles