Société - Treichville/ Yamousso

Treichville/ Yamousso: un gbaka s'enfuit avec ses passagers menaçant de les déverser dans la lagune


Publié le 21 Novembre 2020 à 18:49
Source: Autres Sources
2541

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Il est 13 heures ce samedi 21 novembre 2020 quand, sur le boulevard nanan Yamousso, un chauffeur de gbaka, après avoir créé un bouchon à la suite d'une mauvaise conduite, s'est enfuit dans le sens Treichville Adjamé, menaçant de renverser les pauvres passagers dans Ebrié.

Sorti tout droit du sous quartier à l'opposé de ma pharmacie Yamousso, l'imprudent chauffeur sur lequel ses passagers ordonnaient en vain la prudence, en faisait bien à sa tête. Et voilà que voulant sortir sur le boulevard pour enclencher dans le sens d'Adjamé qui est sa destination, il accroché un véhicule après avoir dangereusement évité un gros camion.

Votre serviteur qui revenait d'une formation à Opéra news se trouvait dans ledit gbaka. Nous voilà donc bloqués, une ambulance, dans la foulée, se retrouve aussi coincée avec son malade. Comme par miracle, des policiers qui patrouillaient non loin de là intervinrent energiquement. L'un des policiers, une dame, exigea les pièces du véhicule au chauffeur inconscient.

Il refusa catégoriquement sous prétexte qu'il voulait d'abord bien garer. Pendant ce temps, l'ambulance klaxonnait toujours rageusement. Furieuse, la policière lui administra une gifle sonore. C'est à ce moment-là qu'il balança un "papier" à a flic. Avant même qu'elle ne se rende compte de la supercherie, le gbaka, dans un vrombissement sourd de moteur, avait entrepris de fuir avec tous ses passagers.

Zigzaguant entre les voitures alignées, il se fraya, à coups de freins et de grincements métalliques, à se retrouver sur le pont De Gaule. Ouf! Tous les visages étaient désormais tournés vers Treichville. Les policiers le prendraient-ils en chasse? Quelle serait leur riposte? Telles étaient maintenant la hantise des dames du gbaka fou.

Heureusement pour le chauffeur, ce n'est que pour le moment, car les policiers s'étaient sans doute appliqués à mettre de l'ordre sur la route. Après plusieurs péripéties, nous arrivâmes à Adjamé. Et c'est à ce moment là que l'apprenti révéla que le " papier" qu'ils avaient balancé aux policiers n'était que les pages des anciennes assurances. Quelle manque de conscience !


Laisser un commentaire

Côte d'Ivoire : Ils la menacent de publier son image à caractère sexuel, elle devient leur objet sexuel
Décès : Doublement endeuillés, Yodé et Siro se confient sur leur amertume
Yamoussoukro : 8 élèves du CAFOP enlevés par des Forces de l’ordre
Issia : la voiture des mariés fait un terrible accident après avoir quitté la mairie
Treichville/ Yamousso: un gbaka s'enfuit avec ses passagers menaçant de les déverser dans la lagune

Autres articles