Société - Treichville/insécurité

Treichville/insécurité: Une banque attaquée, un blessé grave


Publié le 18 Juin 2019 à 22:51
Source: Autres Source
1475

Treichville/insécurité


A en croire nos sources qui donnent l'information, cette nuit-là, en effet, nous sommes aux alentours de 3h du matin, et les trois vigiles détachés auprès de la banque par leur agence de sécurité, s'offrent un moment de « somme » après une bien longue ronde. Chacun est donc endormi dans un endroit assez discret de la cour de la banque.

Ce moment-là, quatre (04) fripons, qui  ont bien l'intention d'effectuer « un retrait » à leur façon, le trouvent propice. Ainsi, ils passent par l'école primaire voisine à la banque. Ils escaladent la clôture que se partagent les deux structures, et descendent dans la cour de l'établissement financier, qui est leur cible. 

A LIRE AUSSI: 

Côte d'Ivoire: A N’Zianouan, un camion tue un cycliste bêtement

Et à cet effet, ils sont munis de pieds-de-biches avec lesquels ils comptent certainement défoncer l'une des portes arrières de la banque. Une fois donc dans la cour, ils tombent sur S.A, l'un des agents de sécurité faisant de « doux rêves » sur un carton.

Et c'est avec un violent coup à la tête à l'aide de la crosse de l'une de leurs armes à feu, que les bandits tirent l'infortuné vigile de son sommeil.

Les cris de douleur qu'étouffe difficilement S.A, parviennent à ses collègues. Mais ces deux-là ne risquent pas leur vie à intervenir en allant braver des armés. Ils s'arrachent plutôt de leurs couchettes de fortune, et se planquent davantage. 

A la merci des gangsters, leur pauvre collègue S.A est copieusement battu et blessé par ces derniers. Mais alors que les scélérats croyaient enfin avoir le contrôle de la situation, que leur plan se mélange au dernier moment. C'est qu'un homme arrivant pour effectuer un retrait au distributeur automatique, braque les phares de sa voiture, dans la cour de la banque.

Les quatre bandits croient alors bêtement, que ce dernier les a repérés. Et pourtant, ce client de l'établissement bancaire ignorait tout de ce qui se passait à cet instant-là. C'est la providence qui l'a tout simplement envoyé.

Les malfrats, eux, en proie à la panique, ne demandent pas leurs restes. Ils escaladent de nouveau la clôture et retombent lourdement comme de gros sacs de pommes de terre, dans la cour de l'école.

Ils se relèvent précipitamment et décampent sans avoir pu arriver au bout de leur action. Celle visant à cambrioler la banque. Informés les instants d'après, un détachement de la police arrive sur les lieux. Les flics effectuent une battue dans le secteur, mais ne parviennent pas à débusquer les malfrats déjà bien loin.

Ils ouvrent aussitôt une enquête après le constat d'usage, quand l'agent de sécurité blessé, était lui, évacué dans un hôpital. Entre-temps, ses collègues fuyards qui parlent plutôt d'un repli stratégique, sortent de leur tanière. Et le verbe haut, ils éclairent sans honte, les policiers sur ce qu'il s'est passé.


Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : La Gendarmerie ivoirienne met fin à 20 ans de cavale d'un couple belge
Le pro-Soro, Mamadou Traoré sur la mort de IB: « c’est bel et bien le Chef de l’État en personne qui a...
Politique : Révocation de Grah Ange Olivier, le ministère ‘’confirme’’, le magistrat réagit
Côte d’Ivoire : deux présumés meurtriers d’un Iman à Bonon dans les mailles de la Police pour 3 500...
Côte d’Ivoire : Des “gnambro” de Cocody agressent des chauffeurs, un commissariat envahi

Autres articles

Top articles