Société - Situation sécuritaire

Trois jours après la terreur des « Microbes» à Abobo Akeikoi : La police met le grappin sur les chefs de file


Publié le 11 Mars 2020 à 13:10
Source: Autre Presse
8630

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Les principaux chefs de file des enfants en conflit avec la loi plus connus sous le pseudonyme de ''microbes'', ayant attaqué des domiciles au quartier Akeikoi dans la commune d'Abobo, dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 mars 2020 ; brutalisant et volant de l'argent, des téléphones et divers objets, ont été interpellés dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 mars. 

Selon les informations en possession de la Direction générale de la police nationale (DGPN), les suspects sont au nombre de quatre. Il s'agit de CL dit Jumeau, âgé de 18 ans, se faisant passer pour un mécanicien. Il est chef d'un gang de jeunes qui agressent à la machette. Il y a également ST, alias B13. Agé de 21 ans, il est sans emploi et chef d'un autre groupe opérant généralement avec  celui de Jumeau. 

A ces deux meneurs, il faut ajouter SS, alias Gaucher. Apprenti chauffeur âgé de 24 ans. Ainsi que KM plus connu sous le surnom de   Amiral, un adolescent de 16 ans sans emploi. 


Laisser un commentaire

Vitale : « Des ministres ont refusé de m'aider parceque j'ai annoncé que j'étais mariée à Momo wang...
Eudoxie Yao, fatiguée d'être traitée de prostituée de luxe dévoile son véritable métier !
SOS pour un artiste zouglou : Fabio, lead vocal, du groupe CEKIS'A va très mal
Une députée burkinabè a catégoriquement, c'est le fait de marier une seule femme qui nous met dans les...
Bonoua : Grave accident de la circulation des morts et blessés

Autres articles