Société - L'armée ivoirienne

Un « ancien élément de Wattao à la Maca »: De nouveaux détails sur l'affaire


Publié le 20 Avril 2019 à 11:54
Source: Autres Source
11290

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Les premières informations sur les déboires du sous-officier de la Garde républicaine (Gr) mentionnaient une « atteinte à la sûreté de l’État, (une) détention illégale d'armes de guerre et (une) tentative de déstabilisation ».

A LIRE AUSSI: 

Côte d’Ivoire : « Je regrette d’avoir porté Ouattara au pouvoir (…) J'irai au paradis en 2020 avec Soro au pouvoir », lâche un pro-Soro


Dans sa parution n°3040 du l4 au 20 avril 2019, l'hebdomadaire Jeune Afrique (Ja), livre de nouvelles informations dans l'affaire « Koné Dramane ». Selon le magazine, les autorités accusent le sergent-chef de détention illégale d'armes.

Les faits qui accablent l'ancien élément du colonel Issiaka Ouattara dit Wattao, ancien patron de la Gr, et actuel sous-chef d’État major chargé des unités rattachées, remontent aux mutineries de 2017.

JA rapporte qu'Alain Richard Donwahi, alors ministre de la Défense et Hamed Bakayoko, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, avaient chargé le sergent-chef Koné Dramane de récupérer les armes du contingent des « 8400 » en contrepartie d'une forte rétribution. Mais là où va se poser le problème, c'est que le stock d'armes, tel que déclaré par Koné Dramane à ses mandants, ne correspondait pas au montant perçu.

Il a été convoqué à la Dst et entendu le vendredi 25 janvier 2019 avant d’être gardé. Koné Dramane s'est fait remarquer au plus fort de la crise post-électorale (2010-2011) en tant que commandant et chef de sécurité à San-Pedro.

Robuste et athlétique, celui qui est connu dans la ville portuaire comme le « Lieutenant » Koné Dramane était un proche de Wattao. Mais ce dernier, apprend Ja, a pris ses distances avec lui en 2018.


Laisser un commentaire

On connaît maintenant les héritiers d'Arafat, la Sacem tranche, Carmen pas cité
Bébé DJ dévoile un message de DJ Arafat à lui transmis en songe : « Il m’a demandé de dire à Carmen...
Recensement en Côte d’Ivoire : recrutement de 250 assistants TICS, voici les conditions
Décès d'Erickson le Zulu: Le lieu de l'inhumation pose problème, sa fille réclame son corps
Dougoutigui charge encore les pro-Gbagbo : « amusement-là, ils ont chargé»

Autres articles