Société - Présidentielle 2020

Un gendarme de la garde rapprochée du ministre du budget abattu par un individu non identifié


Publié le 02 Novembre 2020 à 09:05
Source: Autre Presse
12170

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


L'élection présidentielle vient de faire encore une victime, Sanogo Seydou, gendarme faisant partie de l'unité de la gendarmerie en charge de la protection des hautes personnalités est tombé en ce jour sous les balles assassines dans l'exercice de ses fonctions.

De retour de son lieu de vote, le cortège du ministre du budget et du portefeuille de l'État auprès du premier ministre M. Moussa Sanogo a essuyé des rafales de balles précisément à l'entrée de Zatta, village situé à quelques kilomètres de la capitale politique et administrative Yamoussoukro.

Notons que les voies barricadées par les manifestants du fait de la désobéissance civile constituaient un obstacle à affranchir.

Prenant le soin de dégager cet obstacle que Sanogo Seydou fut cueilli par des balles assassines tiré par un individu non identifié.

Hélas, il rendit l'âme aussitôt. Voici que les tensions issues de cette élection présidentielle vient de faire une victime de trop.

Vivement que le dialogue soit préconisé afin de trouver une solution pacifique à cette crise.


Laisser un commentaire

Bb Sans Os arreté par la police à Dubai, les raisons
Eudoxie Yao, Marie N Kouassi : Ces filles "baoulés" aux postérieurs qui pourraient créer une guerre
Accident sur l’Autoroute du Nord : Deux victimes dans un accident de camion de transport de ciment
Grand Bassam : La découverte macabre d'un corps sans vie près du village Gbamele inquiète la population
Côte d’Ivoire : Voici les cinq quartiers précaires qui seront bientôt rasés à Abidjan

Autres articles

Top articles