Sports - Intérim de Sidy Diallo

Affaire ‘’intérim de Sidy Diallo’’ : Sam Etiassé (DEX FIF) réagit et fait des clarifications


Publié le 23 Novembre 2020 à 21:07
Source: Autres Sources
28348

Le directeur exécutif de la FIF, Jean Baptiste Sam Etiassé

Le directeur exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Jean Baptiste Sam Etiassé, a réagi aux rumeurs qui ont fait croire que la réunion spéciale du comité exécutif tenue, ce lundi 23 novembre 2020, était consacrée à la succession du défunt président, Augustin Sidy Diallo.

C’est un Jean Baptiste Sam Etiassé ahuri qui s’est adressé, ce lundi 23 novembre 2020, à la presse, au terme de la réunion spéciale du comité exécutif de la FIF. En effet, le directeur exécutif de la FIF est étonné d’apprendre sur les réseaux que le comité exécutif se réunissait ce jour pour parler de l’application de l’article 43 qui règle le problème d’intérim du défunt président, Augustin Sidy Diallo. « Vous savez, il est permis à tout le monde, surtout à vous les journalistes d’aller vers l’information, la vraie information. Je dis que mes bureaux sont ouverts à tous les journalistes. Il n’y a que le voleur qui a peur de la police. Vous venez, s’il y a une information, on vous la donne…Mais comment un journaliste peut écrire, peut anticiper, ce que nous-mêmes, nous allons dire à une réunion du comité exécutif qui a lieu aujourd’hui, à 12h30 ? Sans même prendre de gant ? Jetant ainsi le discrédit sur l’ensemble du comité exécutif…On n’a pas besoin de parler d’intérim de Sidy. Tout est fait et c’est statutaire. Il n’y a pas de cérémonial, il n’y a pas de cérémonie particulière à faire. C’est acté, c’est dans la constitution : l’article 43 alinéa 2. Si le président est mort, s’il est indisponible etc…qui succède à ce président-là, c’est dedans. On n’a pas besoin d’écrire ou trouver une disposition particulière. On ne fait pas un comité exécutif pour ça. On fait un comité exécutif pour donner des informations. Mais on va faire un comité exécutif pour vous dire…Sidy est mort. On ne l’a même pas enterré et on vient parler de succession. Vraiment, je m’excuse, mais j’ai trouvé que c’est un peu fort », a-t-il dit

Et Jean Baptiste Sam Etiassé de revenir sur les hommages rendus ce jour par la presse à l’illustre disparu. « Vous avez vu aujourd’hui dans les journaux ? Vous les journalistes, l’hommage que vous êtes en train de rendre à Sidy. On tait un peu les problèmes qu’on pouvait avoir avec Sidy. C’est quelqu’un qui est mort. Et devant la mort, on se met tous d’accord. Aujourd’hui, je suis heureux parce que ce que j’ai vu dans les journaux ne m’étonne pas. Parce que nous sommes tous des êtres humains. Nous tous, nous allons mourir. On n’écrit pas des choses alors qu’on n’a pas vérifié. Nous allons de ce pas faire un communiqué de ce que nous avons fait au comité exécutif. Et nous allons mettre sur le site. Et tous les journalistes seront au courant… »

Pour le reste, le directeur exécutif a précisé que « Les réunions du comité exécutif sont confidentielles. Mais aujourd’hui là, c’est un comité exécutif spécial pour annoncer officiellement la mort de Sidy. Nous tous, nous savons qu’il est mort. Mais le comité exécutif doit annoncer qu’il est mort et quelle action nous allons poser ? Quelle sera notre participation à ses obsèques. Voilà un peu ce que nous venons de faire. On n’a pas parlé de quelque chose d’autres. »


Laisser un commentaire

Football / Eliminatoires CAN 2022 : Patrice Beaumelle dévoile 26 joueurs et 4 réservistes
Affaire ‘’Sam Etiassé traduit en justice pour usage de faux et détournement’’ : L’ex secrétaire...
Le deuil vient de frapper la ligue professionnelle de football, accident mortel d'un de ces membres
Côte d'Ivoire : Ben Badi libéré, la plaignante avoue avoir eu des rapports consentis
Gervinho quitte la sélection et retourne en Europe

Autres articles