Sports - Décès de Sidy Diallo

Récit de Fernand Dédeh sur la rencontre entre Sidy Diallo et Tea Kuyo Narcisse à la prison de Katiola, un moment émouvant


Publié le 26 Novembre 2020 à 08:06
Source: lecourrierquotidien.com
28382

Photos d'illustrations

"Visite à Kuyo Tea Narcisse à la prison de Katiola". Tel est le titre de la tribune publiée ce mardi par Fernand Dédeh, journaliste sportif et proche parmi les proches d'Augustin Sidy Diallo, président de la Fédération ivoirienne de football, mort le samedi dernier à Abidjan.

"Parce qu’il connaît Houphouet-Boigny, parce qu’il connaît la valeur du Sport, Sidy Diallo accepte, en ce mois de septembre 2011, d’aller saluer le président de l’Africa Sport d’Abidjan, Kuyo Tea Narcisse, en détention à Katiola", écrit Fernand Dédeh, sur son profil facebook.

"L’ancien défenseur de l’Africa Sport d’Abidjan et de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, alors chef de cabinet du président Laurent Gbagbo, a été arrêté, en même temps que son patron, le 11 avril 2011", précise-t-il.

"Sidy Diallo avertit les nouvelles autorités de sa démarche et de la responsabilité du Sport dans la réconciliation des Ivoiriens", rappelle le journaliste sportif.

"Nous nous retrouvons à Katiola. C’est devant la porte de la prison que les agents de sécurité nous apprennent que sur ordre du juge, « le journaliste qui vous accompagne ne peut avoir accès à l’intérieur. », se souvient le témoin oculaire qui narre une histoire qu'il a lui-même vécue.

"Concertation rapide, coups de fil à Abidjan. Le juge est inflexible me dit-il. J’accepte. 15 mn que la délégation est à l’intérieur. Je traîne dehors. Un jeune soldat vient me voir. « Vieux père, nous sommes enjaillés. Depuis là, on te regarde. Noooon, quand tu parles de ballon-là, on est fan... »", détaille Fernand Dédeh.

"Ma réplique: « Vous être enjaillés et puis je ne peux entrer comme les autres dans la prison-là, je traîne dehors ici »? « C’est pas nous hein... C’est le juge-là... Mais on va se débrouiller pour te faire entrer. Tu ne vas pas sortir zéro... », ironise le narrateur.

"Quand Sidy Diallo me voit plus tard à l’intérieur de la prison, son regard est pesant. Je le vois contrarié. Mais la joie de Kuyo Tea Narcisse qui plonge dans mes bras efface le regard-feu de mon grand-frère", se souvient Fernand Dédeh.

Rappelons que Sidy Diallo sera inhumé ce vendredi, dans l'intimité familiale. Le ministère des Sports lui rendra hommage samedi.


Laisser un commentaire

Football / Eliminatoires CAN 2022 : Patrice Beaumelle dévoile 26 joueurs et 4 réservistes
Affaire ‘’Sam Etiassé traduit en justice pour usage de faux et détournement’’ : L’ex secrétaire...
Le deuil vient de frapper la ligue professionnelle de football, accident mortel d'un de ces membres
Côte d'Ivoire : Ben Badi libéré, la plaignante avoue avoir eu des rapports consentis
Gervinho quitte la sélection et retourne en Europe

Autres articles